Rusyn

langue

rusyn
(carpato-ruthène)
Русиньскый язык en Slovaquie (Rusínčina) et en Ukraine, łemkowski ou rusiński en Pologne, ou руски язик en Serbie (Voïvodine)
Pays Slovaquie, Serbie dont Voïvodine, Ukraine dont Ruthénie subcarpatique, Pologne, Hongrie, Roumanie et diaspora (Canada, États-Unis etc.)
Nombre de locuteurs 62 500
Typologie accentuelle
Écriture Rusyn alphabet (d) et alphabet cyrillique
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Voïvodine (Drapeau de la Serbie Serbie)
Codes de langue
ISO 639-2 sla[1]
ISO 639-3 rue
IETF rue
Linguasphere 53-AAA-ec
Carte
En bleu foncé, zone où le Rusyn est majoritaire. En bleu clair, là où il est minoritaire.
En bleu foncé, zone où le Rusyn est majoritaire. En bleu clair, là où il est minoritaire.

Le langue rusyn (русиньскый язык) ou rusniaque (un terme archaïque), aussi appelé (en termes exonymiques) carpato-ruthène ou ruthène moderne,[2] est la langue des Rusyns, un peuple slave oriental. Dans la classification linguistique, l'idiome rusyn est désignée comme un langue slave orientale distinctive, ou l'un des microlangues spécifiques.[3]

La question de savoir s’il s'agit d’une langue à part entière, d’un dialecte ou plusieurs dialectes de l’ukrainien est une querelle qui agite linguistes et nationalistes de diverses obédiences (comme pour le macédonien vis-à-vis du bulgare), même si le rusyn/ruthène n'est nulle part langue officielle, en dépit du statut officiel de langue minoritaire reconnue, notamment en Slovaquie dans la région de Prešov.

SituationModifier

Pour les sociolinguistes et sur le plan juridico-politique, il existe au moins deux langues ausbau d’origine ruthène, qui sont reconnues comme langues officielles à part entière et enseignées :

  • le rusyn carpatique (exonymes: ruthène carpatique ou nord/oriental), en Slovaquie (officielle dans les communes où elle est parlée par plus de 20 % de la population)[4]
  • le rusyn pannonien (exonymes: ruthène pannonien ou sud/occidental), dans la province autonome de Voïvodine (Serbie)[5]

Cette langue s'écrit en caractères cyrilliques :

  • dialectes du nord/orientaux (Slovaquie, Pologne, Ukraine) : Аа Бб Вв Гг Ґґ Дд Ее Єє Ёё Жж Зз Ии Іі Ыы Її Йй Кк Лл Мм Нн Оо Пп Рр Сс Тт Уу Фф Хх Цц Чч Шш Щщ Ѣѣ (jusqu'à la Seconde Guerre mondiale) Юю Яя ь Ъъ
  • dialectes du sud/occidentaux (Voïvodine) : Аа Бб Вв Гг Ґґ Дд Ее Єє Жж Зз Ии Її Йй Кк Лл Мм Нн Оо Пп Рр Сс Тт Уу Фф Хх Цц Чч Шш Щщ Ѣѣ (jusqu'à la Seconde Guerre mondiale) Юю Яя ь

Il y a par ailleurs de nombreuses variantes dialectales, dont :

  • le lemkovien (qui serait parlé en Pologne par plus de 50 000 locuteurs)
  • le boyko en Ukraine occidentale et Pologne
  • l'houtsoule en Ukraine et dans des régions frontalières de Roumanie

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. code générique
  2. http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/europe/ruthene.htm
  3. Kushko (2007), p. 111-132; Magosci (2015), p. 2-5, 213-216; Fejsa (2015), p. 193-202.
  4. http://ec.europa.eu/education/languages/euromosaic/doc4642_fr.htm#4
  5. La page « Langues et écritures en usage officiel dans les statuts des villes et communes sur le territoire de la P. A. de Voïvodine » du site du Secrétariat provincial pour l'éducation, les réglementations, l'administration et les minorités nationales – communautés nationales. Le rusyn y figure avec le nom rusinski (en serbe).

BibliographieModifier

  • István Csernicskó et Csilla Fedinec, « Language and Language Policy in Transcarpathia between the Two World Wars », Minority Studies: Demography, Minority Education, Ethnopolitics, vol. 18,‎ , p. 93-113 (lire en ligne)
  • István Csernicskó et Csilla Fedinec, « Four Language Laws of Ukraine », International Journal on Minority and Group Rights, vol. 23,‎ , p. 560-582 (lire en ligne)
  • Mihajlo P. Fejsa, A Jubilee Collection: Essays in Honor of Professor Paul Robert Magocsi on his 70th Birthday, Uzhhorod, Valerii Padiak Publishers, , 193-202 p., « The Preservаtion of the Rusyn Language and Culture in Serbia/Vojvodina »
  • Nadiya Kushko, « Literary Standards of the Rusyn Language: The Historical Context and Contemporary Situation », The Slavic and East European Journal, vol. 51, no 1,‎ , p. 111-132 (lire en ligne)
  • Paul R. Magocsi, Let’s Speak Rusyn: Transcarpathian edition, Fairview, New Jersey, Carpatho-Rusyn Research Center, (lire en ligne)
  • Paul R. Magocsi, With Their Backs to the Mountains: A History of Carpathian Rus' and Carpatho-Rusyns, Budapest-New York, Central European University Press, (lire en ligne)
  • Anna Plishkova, Language and National Identity: Rusyns South of Carpathians, Boulder, East European Monographs, (lire en ligne)
  • Elaine Rusinko, Straddling Borders: Literature and Identity in Subcarpathian Rus', Toronto, University of Toronto Press, (lire en ligne)

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :