Ouvrir le menu principal

Benoît August

joueur français de rugby à XV
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir August.
Benoît August

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (42 ans)
à Mont-de-Marsan (France)
Taille 1,83 m (6 0)
Poste talonneur
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1998-2001
2001-2004
2004-2013
US Dax
Stade français Paris
Biarritz olympique

064 0(25)[1]
207 (125)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2007Drapeau : France France1 (0)
Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
2014-2016
2016-2018
Biarritz olympique
US Tyrosse

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 2 octobre 2011.

Benoît August, né le à Mont-de-Marsan, est un joueur français de rugby à XV qui évolue au poste de talonneur. Il joue pendant sa carrière au sein des clubs de l'US Dax, du Stade français Paris et du Biarritz olympique.

Il se reconvertit ensuite en tant que consultant à la télévision, entraîneur puis dirigeant. Il est président de l'US Dax depuis 2019.

Ses frères Guillaume et Olivier pratiquement également le rugby à XV au niveau professionnel.

BiographieModifier

Carrière de joueurModifier

Benoît August commence sa carrière sous les couleurs de l'US Dax, club où il avait alors toujours évolué. Ses performances lui ont permis de devenir l'un des capitaines de l'équipe, et d'être sélectionné avec l'équipe de France A.

En 2001, il est recruté par le Stade français, où il signe à l'âge de 24 ans. La première saison est difficile : il découvre le niveau d'un club qui joue le haut du tableau. Il explose finalement dès sa deuxième année où il partage le poste de talonneur avec Mathieu Blin, en gagnant sa première finale de championnat de France face à Toulouse. L'année suivante, après un début de saison difficile privé de ses internationaux jouant la coupe du monde, le Stade français réussit à se qualifier de justesse pour les demi-finales, puis devient champion de France pour la deuxième fois au mois de juin 2004.

En novembre 2004, il est sélectionné avec les Barbarians français pour jouer contre l'Australie au stade Jean-Bouin à Paris[2]. Les Baa-Baas s'inclinent 15 à 45[3].

Désireux de jouer plus tout en restant dans un club capable de gagner des titres, il signe au Biarritz olympique à l'issue de la saison 2004, où son arrivée sera simultanée à celles d'Imanol Harinordoquy, et Damien Traille. Après une très bonne campagne européenne ponctuée par une victoire chez les Tigres de Leicester, et contre les London wasps, Biarritz est finalement éliminé en demi-finale de la compétition au Parc des Princes face aux anciens coéquipiers de Benoît August après un essai dans les dernières minutes des arrêts de jeu de Christophe Dominici. Les Biarrots prennent leur revanche lors de la finale du championnat de France qu'ils remportent face à ces mêmes parisiens (37-34 après prolongations).

En novembre 2005, il connaît une nouvelle sélection avec les Barbarians français contre l'Australie A à Bordeaux. Les Baa-Baas s'inclinent 42 à 12[4].

L'année suivante, Biarritz, dont Benoît August est devenu l'un des cadres, reproduit une très bonne campagne européenne qui s'achèvera en finale face aux Irlandais du Munster à Cardiff. Mais Biarritz ne s'arrêtera pas là cette saison et ne veut pas subir le même sort que le stade français l'année précédente avec deux finales perdues. La finale contre Toulouse restera dans les annales puisque le BO gagne sans difficultés (40-13) où August, capitaine, inscrit un essai à la 68e minute après un combinaison en touche avec Dimitri Yachvili et Thomas Lièvremont.

Avec quatre titres de champion de France remportés de suite (2002-2003 et 2003-2004 avec le Stade français et 2004-2005 et 2005-06 avec Biarritz). Il est le quatorzième joueur à réaliser cet exploit, le premier joueur et pour l'instant le seul sous l'ère professionnelle (depuis 1995)[5].

Depuis le début de la saison 2006-2007, il est le capitaine de Biarritz.

Il est appelé en équipe de France pour le Tournoi des Six Nations 2007, il connaît ainsi sa première et unique sélection lors de la rencontre contre le pays de Galles au Stade de France[6]. En mars 2007, il est sélectionné avec les Barbarians français pour jouer un match contre l'Argentine à Biarritz. Les Baa-Baas s'inclinent 28 à 14[7].

En mars 2009, il est invité avec les Barbarians français pour jouer un match contre le XV du président, sélection de joueurs étrangers évoluant en France, au Stade Ernest-Wallon à Toulouse[8]. Les Baa-Baas s'inclinent 26 à 33[9]. En juin 2009, il participe à la tournée des Barbarians français en Argentine pour affronter le Rosario Invitación XV puis les Pumas[10],[11]. Les Baa-Baas l'emportent 54 à 30 contre Rosario puis s'inclinent 32 à 18 contre l'Argentine à Buenos Aires.

Il dispute en mai 2010 la finale de la Coupe d'Europe face au Stade toulousain perdue sur le score 21-19. La semaine suivante il est sélectionné avec les Barbarians britanniques, avec lesquels ils affrontera l'Angleterre et l'Irlande. À l'issue de l'exercice 2009-2010, il est classé par Midi olympique 3e meilleur talonneur du Top 14 de la saison.

ReconversionModifier

Lors de la saison 2013-2014, il est consultant pour Canal+ : il participe à l'émission Les spécialistes rugby, le vendredi soir sur Canal+ Sport.

En 2014, il devient entraîneur des avants du Biarritz olympique auprès du nouvel entraîneur Eddie O'Sullivan.

Puis en 2016, non conservé dans le staff biarrot par le président Nicolas Brusque[12],[13] après de vives tensions[14], il devient entraîneur en chef de l'US Tyrosse[15]. Il reste à ce poste jusqu'à l'intersaison 2018[16].

Libéré de ses fonctions, August intègre alors l'organigramme de son ancien club, l'US Dax, en tant que conseiller du président Gilbert Ponteins[17]. Après une saison, tout d'abord annoncé comme co-entraîneur principal auprès de Frédéric Tauzin[18], il est finalement nommé président du club[19].

PalmarèsModifier

En clubModifier

En équipe nationaleModifier

  • 1 sélection en équipe de France en 2007
  • Équipe de France A : 10 sélections (2 essais)
    • 2005 : 1 sélection (Tonga)
    • 2004 : 2 sélections (Italie A, Angleterre A)
    • 2003 : 3 sélections, 1 essai (Angleterre A, Écosse A, Irlande A)
    • 2002 : 1 sélections (Galles A)
    • 2001 : 3 sélections (Écosse A, Angleterre A, Irlande A)
  • Barbarians français : 5 sélections (3 essais)
    • 2009 : 2 sélections (XV des Présidents, Argentine)
    • 2007 : 1 sélection (Argentine)
    • 2005 : 1 sélection, 2 essais (Australie)
    • 2004 : 1 sélection, 1 essai (Australie)
  • Barbarians britanniques 5 sélections
    • 2010 : 2 sélections (Angleterre, Irlande)
    • 2012 : 3 sélections (Angleterre, Irlande, Galles)

StatistiquesModifier

En tant qu'entraîneurModifier

Saison Club Division Poste Classement Coupe d'Europe Challenge européen
2014-2015 Biarritz olympique Pro D2 Avants 7e - -
2015-2016 Biarritz olympique Pro D2 Avants 8e - -

Notes et référencesModifier

  1. a et b « August Benoît », sur www.itsrugby.fr (consulté le 2 octobre 2011).
  2. « Les Barbarians trop tendres », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 11 décembre 2016)
  3. « Barbarian Rugby Club vs Australie », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 11 décembre 2016)
  4. « Barbarian Rugby Club vs Australie », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 6 décembre 2016)
  5. Pierre Sabathié, « Simplement fantastique », Sud Ouest,‎
  6. « Tournoi des VI Nations 2007 France-Pays de Galles », sur ffr.fr
  7. « Barbarian Rugby Club vs Argentine », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 3 décembre 2016)
  8. « Match de Gala le 22 mars. Onze joueurs toulousains retenus », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 3 décembre 2016)
  9. « Barbarian Rugby Club vs XV du Président », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 3 décembre 2016)
  10. « 14 juin 2009 ː Rosario vs Barbarian Rugby Club », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 1er décembre 2016)
  11. « 20 juin 2009 ː Argentine vs Barbarian Rugby Club », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 1er décembre 2016)
  12. Maxime Klein, « Benoît m'en veut, c'est normal », Sud Ouest,‎
  13. Laurent Zègre, « L'amitié en prend un coup », Sud Ouest,‎
  14. Laurent Zègre, « August écarté après une altercation avec Brusque », Sud Ouest,‎
  15. « Rugby : Benoît August, nouvel entraîneur de Tyrosse », sur SudOuest.fr (consulté le 27 janvier 2017)
  16. « Rugby : Cambos de retour à Tyrosse avec Gelez », sur www.sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 30 mai 2018).
  17. « Benoit August nommé conseiller du président de l’US Dax », sur www.sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 30 mai 2018).
  18. Julie L'Hostis, « Fédérale 1 : Benoît August fait son entrée dans le staff de l’US Dax », sur www.sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 14 mai 2019).
  19. Julie L'Hostis, « US Dax : Benoît August succède à Gilbert Ponteins à la présidence », sur www.sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 11 juin 2019).

Liens externesModifier