Belén (Catamarca)

établissement humain en Argentine

Belén est une ville d'Argentine située dans la province de Catamarca. C'est le chef-lieu du département de Belén et comptait 12 252 habitants en 2001, ce qui représentait un accroissement de 31,1 % par rapport à 1991.

Belén
Blason de Belén
Héraldique
Belén (Catamarca)
Administration
Pays Drapeau de l'Argentine Argentine
Province Catamarca
Département Belén
Maire Daniel Eduardo Ríos
Code postal K4750
Indicatif téléphonique 3835
Démographie
Gentilé belicho/a
Population 11 003 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 27° 39′ 00″ sud, 67° 02′ 00″ ouest
Altitude 1 255 m
Divers
Fondation 20/12/1681
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Argentine
Voir sur la carte administrative d'Argentine
City locator 14.svg
Belén
Géolocalisation sur la carte : Argentine
Voir sur la carte topographique d'Argentine
City locator 14.svg
Belén
Liens
Site web www.belen.com.ar

GéographieModifier

SituationModifier

La ville est située dans la cuvette semi-aride du salar de Pipanaco, sur les rives du Río Belén et sur la route nationale 40.

Localités prochesModifier

  • Cerro León Muerto: 3,7 km
  • Río de Papachacra: 3,8 km
  • Corral Quemado: 6,5 km
  • Durazno: 6,8 km
  • El Puesto: 7,4 km
  • Papachacra: 8,9 km
  • Río Vicuña Pampa: 8,9 km
  • La Falda: 9,9 km
  • Londres: plus ou moins 15 km

HistoireModifier

FondationModifier

La pacification de la région de Belèn n’a pas pu être réalisée avant la fin du XVIIe siècle à cause de l’hostilité des indigènes et de la résistance armée qu’ils ont menée. Les colonisateurs ont dû se contenter d’une coexistence pacifique avec les populations locales jusqu’en 1627. Après cette date eut lieu un des moments les plus violents de l’histoire locale. En 1630, le cacique Juan Chelemín entreprit le « Gran Alzamiento » pour reconquérir le territoire et préserver son identité. Les troubles durèrent 35 ans. En 1633, le prêtre Bartolomé de Olmos y Aguilera demanda à José de Garro, le gouverneur - capitaine général du Tucumán, de lui faire don d’une terre dans la vallée de Famayfil (nom primitif de la ville de Bethléem). Celle-ci, située au centre de son immense paroisse, lui permettrait d’y établir sa demeure, cultiver des terres, élever des chevaux et visiter sa juridiction. Ce nouveau site était propice à l'implantation d’un peuplement alors que le siège initial de la paroisse était excentré à l'extrémité sud-est du secteur. Le 20 décembre 1681 l’ecclésiastique fonda la ville de Nuestra Señora de Belén. Ce nom a peut-être été donné en référence à la Vierge du Sanctuaire de Notre-Dame de Bethléem en Espagne où le religieux avait ses ancêtres à moins que ce soit simplement en signe de dévotion à la Vierge, comme cela a été le cas pour le nom du département et de sa capitale.

GalerieModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier