Bataillon d'infanterie Viru

Viru jalaväepataljon
Image illustrative de l’article Bataillon d'infanterie Viru
Insigne du bataillon d'infanterie Viru

Création
Pays Drapeau de l'Estonie Estonie
Branche Armée de terre estonienne
Type Bataillon
Rôle Infanterie mécanisée
Fait partie de 1re brigade d'infanterie
Garnison Jõhvi
Guerres Guerre d'indépendance de l'Estonie
Commandant Lieutenant Colonel Tarvo Luga

Le bataillon d'infanterie Viru (en estonien: Viru jalaväepataljon) est un bataillon des forces terrestres estoniennes. Il fait partie de la 1re brigade d'infanterie et sa tâche principale est de former des unités d'infanterie et anti-chars dans le cadre de la conscription. Le bataillon était auparavant connu sous le nom de 4e régiment d'infanterie et de 4e bataillon d'infanterie unique. Le bataillon est actuellement basé à Jõhvi.

HistoriqueModifier

CréationModifier

Le 6 décembre 1917, le lieutenant-colonel Jaan Soots (en), commandant par intérim de la 1re division (Estonie) (en), ordonne au capitaine Hendrik Vahtramäe de former le 4e régiment d'infanterie (en estonien: 4. eesti polk) à Rakvere. À la suite de l'occupation de l'Estonie par l'Empire allemand, le 4e régiment d'infanterie est dissous le 5 avril 1918. Après la fin de l'occupation allemande, l'unité est rétablie à Narva le 21 novembre 1918[1].

Guerre d'indépendance estonienneModifier

Le 28 novembre 1918, la 6e division de l'Armée rouge attaque les positions du 4e régiment d'infanterie à Narva. Le régiment ne compte alors que 595 hommes répartis dans 2 bataillons et, avec quelques centaines de membres de la Ligue de défense estonienne, le régiment est contraint de quitter Narva et de se retirer à l'ouest. Le 4 janvier 1919, des unités du 4e régiment d'infanterie réussissent à arrêter l'avancée de l'Armée rouge à Valkla. Le régiment prend part à la contre-offensive suivante et libère Narva le 19 janvier 1919. À la fin de la guerre, le régiment compte 53 officiers, 1476 sous-officiers et soldats dans ses rangs, et est commandé par le colonel Jakob Vende[1].

1920–1940Modifier

Après la démobilisation, l'unité est rebaptisée 4e bataillon d'infanterie simple et est basée à Narva-Jõesuu. Le 1er avril 1924, le bataillon est ajouté au 5e régiment d'infanterie à Narva. Le 1er octobre 1928, la plupart des unités du 4e bataillon d'infanterie unique sont déplacées vers Jõhvi et Kurtna, tandis qu'un peloton d'infanterie et un peloton de mitrailleuses prennent position à Vasknarva. Après l'occupation soviétique en 1940, le bataillon est dissous[2].

Depuis 1992Modifier

Le 22 mai 1992, l'unité est reconstituée en tant que bataillon d'infanterie Viru à Jõhvi. Le bataillon participe à la formation des conscrits pour les unités d'infanterie mécanisée et antichar.[1] Le bataillon est actuellement équipé de missiles antichars MILAN 2, FGM-148 Javelin et d'APC Patria Pasi XA-188[3].

Structure actuelleModifier

Bataillon d'infanterie Viru[4] :

  • Quartier général du bataillon
    • 1re compagnie de formation
    • 2e compagnie de formation
    • 3e compagnie de formation
    • Compagnie de soutien

Liste des commandantsModifier

  • Hendrik Vahtramäe: 1917–1918
  • Aleksander Seimann: 1918–1919
  • Jakob Vende: 1919–1928
  • Voldemar Koch: 1928–1934
  • August Tomander: 1934–1940
  • Peeter Prans: 1992–1993
  • Indrek Sirel (en): 1993–1996
  • Jüri Järveläinen: 1996–2004
  • Neeme Kaarna: 2004–2006
  • Urmet Reimann: 2006–2010
  • Janno Märk: 2010–2012
  • Eero Kinnunen: 2013–2015
  • Arno Kruusmann: 2015–2019
  • Tarvo Luga: depuis 2019

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (et) « Viru jalaväepataljon », Estonian Defence Forces
  2. Õun, Mati. 2001. Eesti sõjavägi 1920-40. Tallinn: Tammiskilp, page 23
  3. (et) « Kaitsevägi alustas suurkolimisega », Postimees
  4. (et) « Viru jalaväepataljoni põhimäärus », Riigi Teataja

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier