Patria Pasi

véhicule blindé de l'armée finlandaise

Patria Pasi
Image illustrative de l’article Patria Pasi
XA-185 norvégien
Caractéristiques de service
Type Transport de troupes blindé amphibie
Caractéristiques générales
Équipage 12 (2 + 10 passagers)[1]
Longueur 7,5 m
Largeur 2,9 m
Hauteur 2,77 m
Masse au combat 13,5 t
Blindage (épaisseur/inclinaison)
Blindage 10 mm
Mobilité
Moteur XA-180: Valmet 611 DSBJA diesel

XA-200: Valmet 612 DWIBIC (EURO 2), 6 cylindres en ligne, diesel à turbocompresseur et refroidisseur intermédiaire
XA-180: 176 kW

XA-200; 202 kW à 2100 tr/min, couple max 1080 N m à 1600 tr/min
Vitesse sur route 92 km/h - 110 km/h sur route et 2,2 m/s sur l'eau[2]
Puissance massique
Autonomie 900 km

Le Patria Pasi (anciennement connu sous le nom de Sisu Pasi) est un véhicule blindé de transport de troupes à six roues (VTT) de fabrication finlandaise conçu à l'origine pour les forces de défense finlandaises. La première version a été produite en 1983 et la production en série a commencé en 1984. Il a été conçu pour fonctionner avec une facilité d'utilisation, une structure simple et une maintenance à faible coût. L'apparence et la configuration de base de Patria Pasi sont similaires à celles de la plupart des VTT à roues. Les versions XA-180 et XA-185 sont entièrement amphibies alors que le XA-203 ne l'est pas.

DéveloppementModifier

En 1980, Sisu (en) produit un prototype de XA-180 pour les tests de l'armée finlandaise. Il concoure contre deux autres prototypes, et est déclaré vainqueur des essais en 1983. Le , l'armée finlandaise commande un premier lot de cinquante XA-180, dont neuf sont réservés aux missions de l'ONU. Le véhicule s'avère réussi pour l'armée finlandaise et d'autres commandes suivent.

Le XA-180 est à l'origine fabriqué et commercialisé par la société finlandaise Sisu Auto, mais des variantes ultérieures sont ensuite commercialisées par la société de défense finlandaise Patria et sont connues sous le nom de série Patria XA[3]. Le surnom répandu du véhicule "Pasi" (également un prénom commun des hommes finlandais) provient du nom finlandais "panssari-Sisu" (en anglais : blindé Sisu). La structure principale est principalement composée de 6 à 12 mm d'acier de blindage, le fond est renforcé contre les mines, et les fenêtres avant sont résistantes aux balles et équipées de trappes de protection. Le véhicule est équipé de six roues motrices en continu et de bonnes capacités pour la conduite hors route. Il peut prendre des pentes jusqu'à un maximum de 60°.

La série XA n'a pas d'armement standard, mais est équipée d'une structure de tourelle rotative pour l'installation de mitrailleuses légères/lourdes ou de canons automatiques.

La série XA est populaire dans les missions de maintien de la paix en raison de sa mobilité, de son apparence non agressive et de sa bonne protection contre les mines et les engins explosifs improvisés (EEI). Il offre également plus d'espace interne par rapport à d'autres véhicules similaires comme le Fuchs (en) ou le BTR-80.

Engagement opérationnelModifier

Le Sisu Pasi a servi dans plusieurs zones de conflit, notamment en Afghanistan, en Bosnie, en Croatie, en Érythrée, dans le Plateau du Golan, en Irak, au Kosovo, au Liban, en Macédoine, en Namibie, au Libéria, en Somalie et au Tchad.

Les Pasis ont également été utilisés par la police finlandaise lors de sièges et d'opérations d'intervention.

En 2018, cinq Pasi XA-188 estoniens ont été déployés au Mali dans le cadre de la contribution de ce pays à l'opération Barkhane[4].

VersionsModifier

Sisu XA-180
Original, transporte un équipage de 2 et 16 soldats. Poids à vide d'environ 12 tonnes.
Sisu XA-185
Version améliorée, transporte un équipage de 2 et 18 soldats. Possède un moteur plus puissant et une transmission de améliorée. Utilisée comme ambulance dans l'armée norvégienne (en).
Sisu XA-186
Blindage amélioré et équipé d'une tourelle de canon automatique (.50 BMG). N'est pas amphibie à cause du blindage lourd. Poids à vide d'environ 19 tonnes. Moteur et transmission identiques à ceux du XA-185.
Sisu XA-188
Utilisé par l'armée néerlandaise[5].
Sisu XA-200
La série 200 est un peu différente des variantes plus anciennes en raison d'un blindage accru. Il n'a pas de capacités amphibies mais peut progresser dans une eau jusqu'à 1,5 mètre de profondeur. Le blindage amélioré protège les passagers contre les tirs d'armes légères jusqu'à 14,5 mm. Il est également équipé d'aides optiques modernes comme les périscopes et la vision nocturne. La mise à niveau du blindage a été initiée après la prise de conscience du fait que le niveau précédent était inadéquat, même les munitions modernes perforantes de 7,62 mm pouvaient percer les anciens modèles XA-180 et XA-185 dans certaines zones. Le XA-202 a été développé à l'origine pour les communications et le commandement. Le XA-203 a été conçu pour remplacer temporairement le XA-185 et est destiné à être remplacé par des Patria AMV en dans les forces finlandaises.

Il existe de nombreuses sous-versions des différentes variantes, par exemple: véhicules blindés de transport de troupes, ambulance, communications, porte-missiles sol-air, véhicule radar, quartier général, pompiers[6] et antichar entre autres. Cependant, beaucoup de ces variantes ne sont que des véhicules prototypes uniques, par exemple le XA-180 avec lanceur TOW-2.

UtilisateursModifier

 
Carte des opérateurs du Pasi en bleu avec les anciens opérateurs en rouge
 
Un XA-180 estonien en Afghanistan
 
Un Sisu Pasi utilisé par la police finlandaise lors de la fusillade à l'école de Kauhajoki
 
Un XA-203 suédois du Régiment Scanian du Sud (en) en Suède

Il y a cinq clients originaux du Pasi: l'Estonie, la Finlande, les Pays-Bas, la Norvège et la Suède, tandis qu'un grand nombre ont été loués à d'autres forces militaires du monde.

Utilisateurs actuelsModifier

Il existe également les versions suivantes au sein des forces finlandaises:

      • VIPA: Véhicule de communication utilisant le YVI-2 (système de communication)
      • ELSO: Guerre électronique, sous-version du VIPA.
      • EPA: Véhicule de commandement de brigade
      • KOPA: Véhicule de commandement de bataillon
      • SUTI: Véhicule de reconnaissance NBC
      • TUPA: Véhicule d'observation de tir et véhicule poste de commandement d'artillerie)
    • XA-203: Véhicule de dernière génération remplaçant les véhicules les plus anciens de la série XA-185, à l'exception des APC et des ambulances
    • Les unités utilisées par la police finlandaise sont prêtées par l'armée finlandaise à l'unité spéciale de police (en) et utilisées dans des situations extrêmes.
  •   Ghana: Au service de l'ONU.
  •   Norvège: Forces armées norvégiennes. 75 véhicules.
  •   Suède: Armée suédoise (en). 200 véhicules au total.
    • Pansarterrängbil XA-180/XA-185: armé d'une mitrailleuse 12,7x99mm. 70 véhicules livrés à partir de 1988, principalement au profit de l'ONU.[9]
    • Pansarterrängbil 202, XA-202S: véhicules de commandement et de contrôle, variante spéciale suédoise
    • Pansarterrängbil 203A, XA-203: équipé de la tourelle de Pbv 302 APC, armé d'un canon de 20 mm, disponible en 7 configurations (ambulance (non armée), défense anti-aérienne, détection NRBC, réparations sur le terrain, etc...)[10].
    • Pansarterrängbil 203B: la tourelle est remplacée par le système Protector Nordic.
  •   Nations unies: Un grand nombre de véhicules Sisu XA-180 sont utilisés par les forces de la FINUL dans le sud du Liban.

Anciens utilisateursModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier