Bataille de Kandahar (2001)

Bataille de Kandahar de 2001
Description de cette image, également commentée ci-après
Soldats des forces spéciales américaines et Hamid Karzai dans la province de Kandahar, en octobre 2001.
Informations générales
Date 22 novembre -
Lieu Kandahar (Afghanistan)
Issue Victoire de la Coalition
Belligérants
Flag of Afghanistan (1992-2001).svg Milice Gul Sharzai-led
Flag of Afghanistan 1992 free.png Alliance de l'Est
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Australie Australie
Flag of Taliban.svg Émirat islamique d'Afghanistan
Flag of Jihad.svg Al-Qaïda
Commandants
Flag of Afghanistan (1992-2001).svg Gul Agha Sherzai (en)
Flag of Afghanistan 1992 free.png Hamid Karzai
Drapeau des États-Unis Tommy Franks
Flag of Taliban.svg Mollah Omar
Flag of Taliban.svg Akhtar Mohammad Mansour
Flag of Taliban.svg Obaidullah Akhound
Flag of Taliban.svg Abdul Ghani Baradar
Flag of Taliban.svg Abdul Razzaq
Flag of Taliban.svg Tayyib Agha
Flag of Taliban.svg Naqib Alikozai (en)
Flag of Taliban.svg Hafiz Abdul Majid
Flag of Jihad.svg Saif al-Adel[1]
Forces en présence
Flag of Afghanistan (1992-2001).svg
800 hommes de la milice Gul Sharzai-led

Flag of Afghanistan 1992 free.png
800 hommes de l'Alliance de l'Est

Drapeau des États-Unis
750 hommes

Drapeau de l'Australie
150 hommes
Flag of Taliban.svg
inconnues
Pertes
Flag of Afghanistan (1992-2001).svg
inconnues

Drapeau des États-Unis
3 morts
Flag of Taliban.svg
inconnues

Guerre d'Afghanistan

Coordonnées 31° 37′ nord, 65° 43′ est
Géolocalisation sur la carte : Afghanistan
(Voir situation sur carte : Afghanistan)
Bataille de Kandahar de 2001

La bataille de Kandahar s'est déroulée du 22 novembre au 7 décembre 2001 entre la Coalition menée par les États-Unis (États-Unis, Australie, Alliance de l'Est, milice Sharzai) et les Talibans. Elle se solde par la victoire des coalisés. Cette bataille marque en outre la perte du pouvoir par les taliban avec la chute de leur régime, l'Émirat islamique d'Afghanistan.

ContexteModifier

Après la bataille de Mazar-e-Charif (7-9 novembre 2001) où le front taliban a été percé, l'avance des forces de l'Alliance du Nord a permis de prendre Hérat (12 novembre) et Kaboul (14 novembre). Cependant, cette avance est stoppée par les Américains, qui ne souhaitent pas voir des Tadjiks s'emparer de la principale ville pachtoune, et le regain de résistance des taliban qui achèvent leur retraite générale autour de Kandahar.

BatailleModifier

Le 22 novembre, les forces anti-talibanes de Gul Agha Sherzai (en) tentent d'avancer sur Kandahar par le désert d'Arghastan. Ces forces tombent dans une embuscade talibane à Takht-e-Pol mais avec le soutien aérien américain, elles parviennent à repousser les taliban. Peu après, le 25, les Américains établissent un camp, Camp Rhino (en), à plus de 150 kilomètres au sud de Kandahar pour protéger le flanc sud de Sharzai. Quelques escarmouches ont lieu entre soldats américains et taliban. Le camp Rhino est ensuite renforcé le 27 par des troupes australiennes.

Le 30 novembre, les forces d'Hamid Karzai, dite de l'Alliance de l'Est, s'emparent du village de Petaw sans combat avant d'être arrêtés au pont de Sayd Alim Kalay. Après plusieurs jours de bombardements aériens, l'Alliance de l'Est parvient à prendre le pont, intact, le 4 décembre. Le lendemain, les hommes de Karzai commencent à négocier la reddition de Kandahar.

Le 7 décembre, les combattants de Sharzai prennent facilement l'aéroport et pénètrent dans la ville qui a commencé sa reddition depuis la veille aux forces de Karzai.

RéférenceModifier

  1. (de) Behnam Said (de), Geschichte al-Qaidas : Bin Laden, der 11. September und die tausend Fronten des Terrors heute, Munich, C.H. Beck, , 239 p. (ISBN 3406725856 et 978-3406725852), p. 80

Voir aussiModifier

Article connexeModifier