Ouvrir le menu principal

Insurrection d'Hérat

soulèvement d'Hérat en 2001
Insurrection d'Hérat

Informations générales
Date
Lieu Hérat
Issue Victoire de l'Alliance du Nord et des États-Unis
Belligérants
Flag of Afghanistan (WFB 1996).png Alliance du Nord
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Iran Iran
Flag of Taliban.svg Émirat islamique d'Afghanistan
Commandants
Drapeau des États-Unis Tommy Franks
Flag of Afghanistan (WFB 1996).png Ismail Khan
Drapeau de l'Iran Yahya Rahim Safavi

L'insurrection de la ville de Hérat, deuxième ville d'Afghanistan, est un soulèvement organisé contre les Talibans pendant la campagne de 2001. Elle entraîne la prise de la cité par l'Alliance du Nord le 12 novembre.

ContexteModifier

Depuis l'arrivée au pouvoir des Talibans, les environs de Hérat abritent un des principaux mouvements anti-talibans de l'ouest de l'Afghanistan sous la direction de Ismail Khan, gouverneur de la ville jusqu'en 1995. Ce mouvement dispose d'un important appui iranien et il est devenu membre de l'Alliance du Nord. Il possède environ 5 000 hommes.

Après la bataille de Mazar-e-Charif (7-9 novembre 2001) qui a vu l'Alliance du Nord et les Américains percer le front nord-est, les forces talibanes abandonnent le nord du pays et se replient difficilement vers le sud. Hérat, dans le nord-est, non loin la frontière iranienne, constitue donc désormais une cible de choix. En effet, les Américains peuvent remporter une seconde grande victoire en quelques jours et s'assurer un important point d'appui tandis que les Iraniens peuvent stabiliser leur frontière est et s'assurer une influence certaine dans le nord-ouest afghan.

Le planModifier

Les forces spéciales iraniennes et américaines travaillent de concert sur l'opération. L'essentiel est de fomenter une insurrection dans la ville pendant que les forces de Ismail Khan attaquent depuis l'extérieur.

OpérationModifier

Comme prévu, les agents iraniens pénètrent en ville et déclenchent des émeutes. L'attaque de l'Alliance du Nord débute le 12 novembre 2001 et Hérat est prise sans combat dans l'après-midi.

Notes et référencesModifier