Ouvrir le menu principal

Basilique Opimia
Lieu de construction Regio VIII Forum Romanum
Forum Romain
Date de construction 121 av. J.-C.
Ordonné par Lucius Opimius
Type de bâtiment Basilique
Le plan de Rome ci-dessous est intemporel.
Planrome3.png
Basilique Opimia
Localisation de la basilique dans la Rome antique (en rouge)

Coordonnées 41° 53′ 35″ nord, 12° 29′ 04″ est
Liste des monuments de la Rome antique

La Basilique Opimia (en latin : Basilica Opimia) est une des trois basiliques de Rome datant de l'époque républicaine avec la basilique Porcia et la basilique Æmilia. Elle est située sur le Forum Romain.

Sommaire

LocalisationModifier

D'après Varron, la basilique est contiguë au temple de la Concorde :

« Au-dessus du Grécostase on rencontre le Senaculum, lieu des assemblées du Sénat, près du temple de la Concorde et de la basilique Opimia. »

— Varron (traduction de M. Nisard), De Lingua Latina, V, 156

Il est difficile de préciser de quel côté du temple se tient la basilique mais on peut supposer qu'elle est construite au sud-ouest du temple afin de laisser l'accès libre au Gradus Monetae, escalier qui monte vers l'Arx[1]. D'autres la situent au nord du temple, entre ce dernier et le Tullianum[2],[3] (voir le plan).

HistoireModifier

La basilique est probablement érigée par le consul Lucius Opimius en 121 av. J.-C. alors qu'il assure à ses frais la reconstruction du temple de la Concorde sur ordre du Sénat romain après la mort de Caius Gracchus. Elle est détruite quand le consul et futur empereur Tibère reconstruit et agrandit le temple, entre 7 av. J.-C. et 10 ap. J.-C.

Il ne reste aucun vestige de la basilique. Elle n'est connue que par une mention de Varron et deux inscriptions concernant des esclaves qui y ont travaillé[a 1],[a 2]. Il est possible que Cicéron y fasse également allusion dans son Discours pour P. Sextus :

« [...] Que mon exemple et celui de quelques autres ne vous effrayent pas. De tous les citoyens qui ont rendu de grands services à l'État, je n'en puis citer qu'un seul dont la fin ait été indigne de lui ; c'est L. Opimius. Le monument qui fut l'ouvrage de ses mains existe encore dans le forum, et sa cendre repose ignorée sur le rivage de Dyrrhachium. [...] »

— Cicéron (traduction de M. Nisard), Pro P. Sestio oratio, III, 67

Notes et référencesModifier

  • Sources modernes :
  • Sources antiques :
  1. CIL VI, 2338 : [...] Menopilus Alf(ianus) ser(vus) pub(licus) ex Basilica Opimia [...].
  2. CIL VI, 2339 = ILS 1969.

BibliographieModifier

  • (en) Samuel Ball Platner et Thomas Ashby, A topographical dictionary of Ancient Rome, Londres, Oxford University Press, , 608 p.
  • (en) Filippo Coarelli, Rome and environs : an archaeological guide, University of California Press, , 555 p. (ISBN 978-0-520-07961-8)
  • (en) Lawrence Richardson, A New Topographical Dictionary of Ancient Rome, Johns Hopkins University Press, , 488 p. (ISBN 0801843006)

Article connexeModifier

Plan du Comitium républicain (avant César)
En pointillé, le tracé du Comitium archaïque. En gris foncé, la silhouette de la Curia Iulia indiquée pour information.
Plan du Forum Romain
Liste des édifices du Forum Romain
Plan du forum à la fin de l'époque républicaine.
Plan du forum à la fin de l'Empire.