Barthélemy Rocalli

Barthélemy Rocalli (ou Raccoli) fut général de l’ordre des Carmes, puis évêque de Marseille (1433-1445).

Barthélemy Rocalli
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Évêque
Biographie
Activité

BiographieModifier

Barthélemy Rocalli, d’origine toulousaine, fut fait général de l’ordre des Carmes en 1430. Le le pape Eugène IV le fit évêque de Marseille à la mort d’André Boutaric. De leur côté les chanoines de Marseille avait désigné Louis de Glandevès, évêque de Vence. Celui-ci alla demander confirmation de sa nomination au concile de Bâle alors en conflit avec Rome. Glandevès, soutenu par la municipalité de Marseille et le gouvernement du Comté occupait le siège tandis que Barthélemy Rocalli, réfugié à Avignon, avait l’appui du peuple. Lorsque Glandevès partit pour le concile, des émeutes se produisirent en faveur de l’évêque désigné par le pape et des partisans allèrent le chercher à Avignon[1]. Il fut installé sans opposition dans sa cathédrale de la Major et le calme revint.

Il mourut dans le courant du mois de .

BibliographieModifier

  • Abbé Joseph Hyacinthe Albanés, Armorial & sigillographie des Évêques de Marseille avec des notices historiques sur chacun de ces Prélats, Marius Olive, Marseille, 1884, pages 109-111.
  • Jean Rémy Palanque, Le diocèse de Marseille, Letouzey & Ané, Paris 1967, page 64-65.
  • Mgr De Belsunce, L’antiquité de l’église de Marseille et la succession de ses évêques, chez la veuve Brébion, Marseille, 1751, 3 volumes, Tome 3 pages 1-30.

Références et liensModifier

  1. Augustin Fabre, Histoire de Marseille, Marius Olive et librairie Lacroix, Marseille et Paris, 1829, 2 volumes, tome 1 pages 497-500