Ouvrir le menu principal

Le Banquet de cristal

album de Red Cardell
(Redirigé depuis Banquet de Cristal)
Le Banquet de cristal
Description de cette image, également commentée ci-après
Les frères Guichen participent en studio et sur scène au Banquet de cristal
Album de Red Cardell
Sortie
Enregistré du au
Genre ethno-rock
Format CD
Producteur Kas Ha Bar, Keltia Musique
Label Keltia Musique
Critique

Albums de Red Cardell

Le Banquet de cristal est le dixième album du groupe Red Cardell avec des invités pour marquer ses « noces de cristal » et quinze ans d'existence.

Pour l'occasion Red Cardell offre à son public un album coloré et hétéroclite en invitant une pléiade de guests stars bretonnes (Christophe Miossec, Yann Tiersen, Dan Ar Braz), d'artistes de l'hexagone (Stéphane Mellino des Négresses Vertes, Thomas Fersen, Gérard Blanchard) et internationaux comme Jimme O'Neill le chanteur des Silencers, Dr Das, bassiste et fondateur d'Asian Dub Foundation ou Oleg Srkipka, leader de Vopli Vidopliassova. Tous ces artistes revisitent les titres phares du groupe finistérien en compagnie du trio qui s'entoure aussi pour certaines chansons d'une section de cuivres jazzy, d'un bagad celtique ou d'un violoniste et d'un chœur féminin Ukrainiens. En tout près de 50 musiciens participent au « banquet ».

Sommaire

PrésentationModifier

« Comment résumer quinze années, 10 albums, des centaines de milliers de kilomètres, les arrières salles de cafés-concerts où les regards se croisent transis, froids, les devants de scène, les pas si sourds cognant la terre au son du bois qui tremble ? Comment dormir à écouter, à voir sous les voiles balayant les errances débraillées ? Fumée ! La Rock'n Roll Comédie à Trois ? Non à Quinze ! Un Banquet de Cristal. »

— Dos de l'album.

 
Jimme O'Neill et Jean-Pierre Riou. Invité du Banquet de Cristal, le chanteur des Silencers s'approprie le titre Revolution en interprétant un nouveau texte signé de sa main : Revolution No2

Pour fêter ses quinze ans, le groupe se lance dans un projet nommé Le Banquet de cristal. L'idée est d'inviter les musiciens et chanteurs avec lesquels il a créé des liens d'amitié lors de ses nombreux concerts[1]. Cette fois, il est proposé à chacun de s'approprier un titre de Red Cardell, afin d'en enregistrer une nouvelle version avec les trois membres du groupe. Nombreux sont les artistes qui répondent présent : Dan Ar Braz, Thomas Fersen & Pierre Sañgra, Christophe Miossec & Yann Tiersen, Jimme O'Neill leader de The Silencers, Iza et Stéfane Mellino des Négresses Vertes, Gérard Blanchard, Farid Aït Siameur de Tayfa, Dr Das fondateur d'Asian Dub Foundation, Oleg Skripka de Vopli Vidopliassova & Gourtopravci, Al K Traxx, Ronan Le Bars & le Bagad Kerne[2], les frères Guichen & Louise Ebrel, Ian Proërer, les cuivres de Michel Delage, le bassiste Richard Puaud, Philippine et Léo Riou[3].

L'album sort en 2008 et est suivi d'une tournée où les invités vont se relayer selon leurs disponibilités, avec en apothéose la prestation au Musikhall à Rennes, pendant le Festival Yaouank, devant les 7 000 danseurs du plus grand fest-noz de Bretagne[4]. Lors d'un séjour à Paris pour la promotion du disque, le groupe remet son album en main propre à Emir Kusturica, croisé au bar de leur hôtel commun, et à qui la chanson Mescufurus est dédiée[5], avant de participer en soirée à l'émission Sous les étoiles exactement de Serge Levaillant, sur France Inter. Puis, l'occasion se présente de faire un « bœuf » avec le guitariste australien John Butler, en compagnie de leur ami irlando-écossais Jimme O'Neill, dans les loges de l'émission Le fou du roi, animée par Stéphane Bern sur la même antenne[6].

Produit par Keltia Musique, Le Banquet de cristal est récompensé début 2009, en remportant le grand prix du disque Produit en Bretagne. La remise du prix, au Palais des Arts de Vannes, est l'occasion pour le trio de se produire sur scène, en compagnie des Frères Morvan, des Frères Guichen et de Louise Ebrel, pour interpréter ensemble Joli Coucou, rapprochant ainsi jeunes (yaouank) et vieux (koz) musiciens bretons.

Liste des titresModifier

No TitreInvités Durée
1. MescufurusOleg Skripka et Gourtopravci 3 min 48 s
2. Le petit bistrotThomas Fersen et Pierre Sangra 4 min 56 s
3. A MontparnasseChristophe Miossec et Yann Tiersen 2 min 48 s
4. An droDan Ar Braz 4 min 26 s
5. La scènePhilippine 3 min 17 s
6. FantômesStéfane Mellino (Les Négresses Vertes) 3 min 26 s
7. Revolution N°2Jimme O'Neill (The Silencers) 3 min 56 s
8. L NimFarid Aït Siameur (Tayfa) 4 min 21 s
9. Parliament N°2Al K Traxx et Ian Proërer 3 min 33 s
10. Si mille chosesRonan Le Bars et Bagad Kerne 5 min 05 s
11. Là où je vaisGérard Blanchard 3 min 32 s
12. Fich-Fich LogodennLouise Ebrel et Les Frères Guichen 2 min 50 s
13. Retenir l'ensembleGoulven le Gall et Pierre Sangra 2 min 45 s
14. Comme couchéDr. Das (ex Asian Dub Foundation) 5 min 27 s
15. Mescufurusremix Oleg Skripka (Vopli Vidopliassova) 4 min 04 s
  • Textes : Jean-Pierre Riou sauf Jimme O'Neil (7), Farid Aït Siameur (8), Goulven Le Gall (13)
  • Musique : Red Cardell sauf Fich-Fich Logodenn Traditionnel arrangement Red Cardell, Les Frères Guichen

CréditsModifier

MusiciensModifier

  • Manu Masko : batterie, programmations, percussions, orgues, clavinet, claviers
  • Jean-Michel Moal : accordéon numérique et acoustique, synthétiseurs
  • Jean-Pierre Riou : chant, guitare électrique et acoustique, mandoline, ukulélé, bombarde

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

InvitésModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Banquet (enregistrement et mixage)Modifier

«  Commandé par Keltia Musique et Red Cardell.

Assaisonné par Red Cardell et ses convives du au .
Mitonné au Studio Le Chausson à Plestin-les-Grèves par Nicolas Rouvière, à la maison par Richard Puaud, au studio de Hurlevent par Alain Auxéméry et au studio Philippeville par Stéphane Mellino. Le bagad Kerné a été enregistré par Valentin Gay à la MPT d'Ergué-Gabéric.
Mixé et épicé au Studio Alhambra par François Gaucher sauf (6) au Studio Philippeville par Stéphane Mellino, (3,5,9) au Studio Le Chausson à Plestin les Grèves par Nicolas Rouvière, (14) mixé par Dr Das et (15) mixé par Oleg Skripka.
Mijoté et mastérisé par Raphaël Jonin.
Dressage et graphisme par Pol Le Meur. »

— Pochette intérieure.

RécompensesModifier

AnnexesModifier

RéférencesModifier

  1. Jean Théfaine, « Red Cardell. Le Banquet de cristal », Chorus, Les cahiers de la chanson, no 68,‎
  2. « Le Bagad Kerne, dernier né de la grande famille quimpéroise », sur free.fr, Les Filets Bleus (consulté le 20 mars 2013)
  3. Pierre Iglesias, « Quand les potes s’invitent à la noce... », sur bretagnenet.com/nozy, (consulté le 24 mars 2013)
  4. « Yaouank,le plus grand Fest-noz de Bretagne » [archive du ], sur Festival Bretagne.fr, (consulté le 18 mars 2013)
  5. Red Cardell, « Actualités 2008 », sur redcardell.com (consulté le 20 mars 2013)
  6. Claire B., « Les coulisses radiophoniques du "Fou du Roi" de Stéphane Bern », sur obiwi.fr, (consulté le 14 mars 2014)
  7. « Playlist du "Réseau Quota" JUIN 2008 », sur Radio Rennes (consulté le 3 juin 2016)

BibliographieModifier

  • Collectif, Red Cardell - Vingt Ans !, Palantines, coll. « Culture et patrimoine », , 127 p. (ISBN 978-2-35678-063-8)

Liens externesModifier