Banque Courtois

Banque Courtois
illustration de Banque Courtois

Création 1760
Fondateurs Isaac Courtois
Slogan Plus loin avec vous
Siège social Toulouse
Drapeau de France France
Direction Stéphane Bourdonnec
Actionnaires Crédit du NordVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Banques
Société mère Crédit du Nord
Effectif 630
Site web www.banque-courtois.fr

Code banque (BIC) COURFR2T
Code établissement (IBAN) 10268

La Banque Courtois est une banque commerciale fondée en 1760 à Toulouse. Avec plus de 260 ans d'existence, elle est la plus ancienne banque française en activité.

Son siège social se trouve dans cette ville, rue Rémusat. Elle dispose d'un réseau de 73 agences implantées sur 13 départements et deux régions administratives (Occitanie et Nouvelle Aquitaine) [1].

Elle est l'une des neuf banques du groupe Crédit du Nord.

HistoriqueModifier

Isaac Courtois, capitoul de Toulouse,[2] a créé la maison de Banque Isaac Courtois, Serres & Cie en 1760, en association avec M. Serres. Son siège était situé rue des Paradoux à Toulouse. Au décès de Serres en 1773, la maison devient Courtois et Cie, au 6 rue des Couteliers.

En 1875, Franck Courtois de Viçose installe la Banque dans l'hôtel particulier de la famille Courtois. En 1919, Armand et Louis Courtois de Viçose créent une société anonyme qui s'installe rue de Rémusat, à l'emplacement de l'hôtel Capus.

Au fil des ans, elle s'impose comme un acteur régional important : en finançant au XIXe siècle les importations de laines australiennes ou la construction des premiers chemins de fer régionaux, elle participe au développement de la métropole toulousaine.

Elle entre en dans le groupe Crédit du Nord.

En , le Crédit du Nord apporte à la Banque Courtois ses implantations régionales en Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, région où elle n'était pas représentée jusque-là. La Banque Courtois entre dans une dynamique favorable, qui la conduit, en 1996, à l'acquisition de la Banque des Pyrénées, elle-même issue des Banques Baron et Delort, dont le réseau vient consolider ses positions en Midi-Pyrénées, et notamment dans le Comminges et dans le Gers, à Auch.

Déjà présente en Aquitaine sur trois sites (Pau, Agen et Bayonne), la Banque Courtois étend encore son périmètre avec l'opération d'apport des activités du Crédit du Nord dans cette région : en , ce sont quinze agences de Bordeaux et de Gironde qui rejoignent la Banque Courtois.

Depuis 2001, la Banque Courtois poursuit son expansion avec l'ouverture de 21 nouvelles agences [Biarritz, Balma, Bordeaux (Bordeaux Rive Droite et Bordeaux Chartrons), Gradignan, Saint-Médard-en-Jalles, Anglet, Billère, Tournefeuille, L’Union, Castanet Tolosan, Elne, Bègles Villenave d’Ornon, La Teste de Buch, Dax et Montauban Cladel, Mérignac Centre...]

À la suite du rachat de la Société Marseillaise de Crédit (SMC) par le groupe Crédit du Nord, la Banque Courtois intègre en avril 2012 les agences SMC de l'Aveyron, de l'Aude et des Pyrénées Orientales. Pour développer son réseau en Aveyron, la Banque Courtois a ouvert une agence à Rodez début .

En octobre 2012, la Banque Courtois cède ses 10 agences du département de l'Hérault à la SMC.

Notes et référencesModifier

  1. Banque Courtois, « Banque Courtois »
  2. « Société Générale : Toulouse s'inquiète pour le sort de la Banque Courtois », sur Les Echos, (consulté le 14 juin 2021)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier