Banoštor

ville de Serbie

Banoštor
Баноштор
Banoštor
L'église Saint-Georges de Banoštor.
Administration
Pays Drapeau de la Serbie Serbie
Province Voïvodine
Région Syrmie
District Bačka méridionale
Municipalité Beočin
Code postal 21 312
Démographie
Population 743 hab. (2011)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 12′ 44″ nord, 19° 36′ 48″ est
Altitude 158 m
Superficie 2 140 ha = 21,4 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Serbie
Voir sur la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Banoštor
Géolocalisation sur la carte : Serbie
Voir sur la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Banoštor

Banoštor (en serbe cyrillique : Баноштор ; en hongrois : Bánmonostor) est un village de Serbie situé dans la province autonome de Voïvodine. Il fait partie de la municipalité de Beočin dans le district de Bačka méridionale. Au recensement de 2011, il comptait 743 habitants[1].

Banoštor est une communauté locale, c'est-à-dire une subdivision administrative, de la municipalité de Beočin[2]. Le nom du village signifie « le monastère du ban ». Il tient ce nom d'un monastère fondé à cet emplacement au XIIe siècle par Beloš Vukanović, qui fut ban de Syrmie de 1142 à 1163.

GéographieModifier

 
Localisation de Banoštor dans la municipalité de Beočin

Banoštor se trouve au nord de la région de Syrmie, à 28 kilomètres de Novi Sad ; la localité est située sur les pentes septentrionales du massif montagneux de la Fruška gora et sur la rive droite du Danube, le long d'une route qui relie Petrovaradin (en Serbie) à Ilok et Vukovar (en Croatie) ; un ferry permet de rejoindre Begeč, sur la rive gauche du Danube.

 
Le Danube près de Banoštor

HistoireModifier

À l'emplacement du village actuel se trouvait une localité celte appelée Malata. Elle fut conquise par les Romains qui lui donnèrent le nom de Bononia et qui en firent une place forte. Elle se trouvait sur le limes qui marquait la frontière entre l'Empire romain et le monde des barbares ; elle était traversée par une route qui partait de Taurunum (Zemun), passait à Burgunac (Novi Banovci), Rittium (Surduk), Acumincum (Stari Slankamen) et Cusum (Petrovaradin) et qui, au-delà de Bononia, conduisait jusqu'à Mursa (Osijek)[3].

Pendant la Seconde Guerre mondiale, de nombreux Serbes de cette région furent exécutés au camp de concentration de Jasenovac par les oustachis croates et par les nazis.

DémographieModifier

Évolution historique de la populationModifier

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
706677678733650618780[4]743[1]
Évolution de la population

Données de 2002Modifier

Pyramide des âges (2002)

En 2002, l'âge moyen de la population était de 43,7 ans pour les hommes et 45,5 ans pour les femmes[5].

Répartition de la population par nationalités (2002)

Données de 2011Modifier

En 2011, l'âge moyen de la population était de 47,3 ans, 44,9 ans pour les hommes et 49,7 ans pour les femmes[7].

Économie et activitésModifier

 
Barque de pêcheur sur le Danube

L'activité principale de Banoštor est l'agriculture ; on y produit du houblon, des prunes et du raisin ; on y fabrique aussi du vin. Les activités agricoles sont organisées autour de la coopérative Grozd et de l'association viticole Sveti Trifun. Le village possède également deux scieries[2].

Le village dispose de quelques magasins, d'une station service, d'une poste, d'un centre médical et d'une école élémentaire. On y trouve aussi une société de chasse et un club de football, le FK Proleter[2].

TourismeModifier

L'église Saint-Georges remonte à la première moitié du XIXe siècle ; son iconostase en fait un monument culturel de grande importance de la République de Serbie[8]

Notes et référencesModifier

  1. a et b (sr + en) « Livre 20 : Vue d'ensemble comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991, 2002 et 2011, données par localités) » [PDF], Pages du recensement de 2011 en Serbie - Institut de statistique de la République de Serbie, (consulté le )
  2. a b et c (sr) « Mesna zajednica Banoštor », sur http://www.beocin.rs, Site de la municipalité de Beočin (consulté le )
  3. (sr) « Istorija », sur http://www.npfruskagora.co.rs, Site du parc national de la Fruška gora (consulté le )
  4. (sr) Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités (Livre 9), Belgrade, Institut de statistique de la République de Serbie, (ISBN 86-84433-14-9)
  5. a et b (sr) Livre 2, Population, sexe et âge, données par localités, Belgrade, Institut de statistique de la République de Serbie, (ISBN 86-84433-01-7)
  6. (sr) « Population par nationalités au recensement de 2002 », sur http://pop-stat.mashke.org (consulté le )
  7. a et b (sr + en) « Recensement de 2011 en Serbie, Livre 2 : Âge et sexe - Données par localités » [PDF], sur http://stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistique de la République de Serbie, (consulté le )
  8. (sr) « Crkva sv. Georgija, Banoštor », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier