Ouvrir le menu principal

Baillaury

rivière de France

le Baillaury
(Ribera de Vallauria)
Illustration
La Baillaury en décrue à l'amont de Banyuls-sur-Mer.
Carte.
le canton de la Côte Vermeille dans les Pyrénées-Orientales
Caractéristiques
Longueur 8,5 km [1]
Bassin 72 km2 [1]
Bassin collecteur Baillaury
Débit moyen ? (Banyuls-sur-Mer)
Nombre de Strahler 4
Régime pluvial méridional
Cours
Source au sud de la tour Madeloc (656 m)
· Localisation Banyuls-sur-Mer
· Altitude 350 m
· Coordonnées 42° 28′ 57″ N, 3° 04′ 11″ E
Embouchure Mer Méditerranée
· Localisation Banyuls-sur-Mer
· Altitude m
· Coordonnées 42° 28′ 53″ N, 3° 07′ 53″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche val Pompo,
· Rive droite Ruisseau des Abeilles, Rec de la Rovida
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Pyrénées-Orientales
Arrondissement Céret
Canton La Côte Vermeille
Régions traversées Occitanie
Principales localités Banyuls-sur-Mer

Sources : SANDRE:« Y0100520 », Géoportail

La Baillaury, ou ruisseau de Baillaury, est un fleuve côtier du département des Pyrénées-Orientales, en région Occitanie, qui prend sa source dans le massif des Albères, après avoir traversé la commune de Banyuls-sur-Mer dans le Roussillon, elle se jette dans la mer Méditerranée.

Sommaire

ÉtymologieModifier

Le nom de la rivière apparaît en latin dans un texte du XIIIe siècle : Vallis Aurea. Le mot latin Vallis signifie « vallée », quant à l'adjectif Aurea, « dorée », il peut aussi signifier « jaune » ou « riche, fertile », mais il signifie en réalité « aurifère »[2]. Le mot est devenu Vallauria ou Vallaurí en catalan. Cette dernière forme a été calquée en français, le « v » catalan étant prononcé comme un « b » et le « ll » mouillé catalan étant proche du « ill » français, pour une oreille francophone[3].

GéographieModifier

La Baillaury[1] ou Ribera de Vallauria en partie haute[4], prend sa source dans le massif des Albères au sud de la tour Madeloc (656 m), à 350 m d'altitude[4].

Son cours est long de 8,5 km[1].

Commune et canton traversésModifier

Dans le seul département des Pyrénées-Orientales, la Baillaury traverse une seule commune[1] : Banyuls-sur-Mer, dans le canton de la Côte Vermeille, dans l'arrondissement de Céret.

Bassin versantModifier

La Baillaury traverse une seule zone hydrographique 'Côtiers de la frontière espagnole à la Ravane' (Y010) de 72 km2[1].

Organisme gestionnaireModifier

AffluentsModifier

La Baillaury a un seul affluent référencé[1] :

  • le ruisseau des Abeilles (rd) 4,6 km sur la seule commune de Banyuls-sur-Mer avec un affluent[1] :
    • le Ruisseau du Vignès ou ruisseau del Vinyès (rg) 3,6 km sur la seule commune de Banyuls-sur-Mer, prenant source au coll de Banyuls, avec un affluent :
      • Rec de la Marlina de Pouada, sur la seule commune de Banyuls-sur-Mer selon Géoportail

Géoportail signale aussi d'autres affluents et sous-affluents surtout en partie droite donc pyrénéenne :

  • le Rec de Comvernils (rg)
  • le torrent du Séris ;
  • le Rec de la Rovida (rd) avec plusieurs affluents :
    • le Rec de Font de Can Xatard (rg)
    • le Rec del Fito (rd)
    • le Rec del Monjos (rd)
    • le Rec de l'Arbre blanc (rd)
  • le Rec de Barlanda (rd)
  • le val Pompo (rg)[4]

Le rang de Strahler est donc de quatre.

HydrographieModifier

En période estivale, le débit de type oued, est nul pendant plusieurs mois seulement sur la partie aval. Le torrent coule pourtant, mais en amont. Les crues surviennent le plus souvent à l'automne. Le fleuve se termine en embouchure dans le centre de Banyuls-sur-Mer.

Écologie et ZNIEFFModifier

La-Route-Tortues en Catalogne passe par la rivière la Baillaury : dans le département des Pyrénées Orientales se trouve la seule population française d'Émydes lépreuses et le plus grand nombre, soit une centaine de tortues.

D'autre part, une ZNIEFF de type I est décrite depuis 2007 pour 56 hectares sur la seule commune de Banyuls-sur-Mer : ZNIEFF 910030068 : Oueds de la Baillaury et de ses affluents[5]

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. a, b, c, d, e, f, g et h Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Baillaury (Y0100520) » (consulté le 1er mars 2014)
  2. Yvan Pujol, « Prospections d'Orpaillage-Loisir »
  3. Lluís Basseda, Toponymie historique de Catalunya Nord, t. 1, Prades, Revista Terra Nostra, , 796 p., p. 326
  4. a, b et c Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 1er mars 2014)
  5. ZNIEFF 9100300068 - Oueds de la Baillaury et de ses affluents sur le site de l’INPN et sa carte sur le site de la DIREN.