BMW 600

modèle d'automobiles

La BMW 600 est une voiturette 4 places du constructeur BMW produite entre 1957 et 1959. Elle a été un échec commercial, et mit BMW en situation de grande difficulté financière.

BMW 600
Image illustrative de l’article BMW 600
BMW 600

Marque BMW
Années de production Mai 1957 - Novembre 1959
Production 34 813 exemplaire(s)
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) bicylindre à plat
Position du moteur arrière
Cylindrée 582 cm3
Puissance maximale 20 ch DIN
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses manuelle, 4 vitesses
Poids et performances
Poids à vide 515 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline
Suspensions Ressort à lames
Freins Mécanique à tambour
Dimensions
Longueur version européenne) 2 900 mm
Largeur 1 400 mm
Hauteur 1 375 mm
Chronologie des modèles

Conception et designModifier

 
Vue de 3/4 avant, avec la portière avant ouverte. La portière latérale arrière est également visible

En partie basée sur la BMW Isetta 2 places, c'est le premier modèle de voiturette 4 places d'après-guerre commercialisé par BMW.

BMW avait besoin de développer sa gamme, mais manquait des ressources nécessaires pour concevoir un véhicule totalement nouveau et un nouveau moteur. C'est pourquoi les ingénieurs utilisèrent l'Isetta, produite sous licence, comme base pour décliner un nouveau modèle 4 places.[1]

 
BMW 600, vue de l'intérieur

En conséquence, la 600 utilisait la suspension avant et la porte avant de l'Isetta.[2] Pour loger 4 personnes, il fallut concevoir une carrosserie plus longue, une suspension arrière plus solide, et un moteur plus puissant.

Échec commercialModifier

Sa forme « pot de yaourt » évoquant trop l'austérité de l'immédiat après-guerre, elle a été un échec commercial et cessa d'être produite à peine plus de 2 années après son lancement. Moins de 35.000 exemplaires furent construits, considérablement moins qu'attendu par la direction de BMW. Cependant, elle constitua une bonne base pour son modèle successeur, la BMW 700, qui fut elle couronnée de succès et sauva la marque d'un rachat par Daimler-Benz.

Notes et référencesModifier

  1. Noakes 2005, p. 56.
  2. Norbye 1984, p. 122.