Ouvrir le menu principal

Bénavidésite [1][2]
Catégorie II : sulfures et sulfosels[3]
Général
Classe de Strunz 2.HB.15
Formule chimique Pb4(Mn,Fe)Sb6S14
Identification
Masse formulaire 2063.39 uma
Couleur gris de plomb
Classe cristalline et groupe d'espace Prismatique ; P 21/a
Système cristallin Monoclinique
Réseau de Bravais Primitif P
Macle Polysynthétique commun suivant l'axe d'élongation
Clivage non
Habitus Microscopique; arrondi; aciculaire; grain.
Échelle de Mohs 2,70
Trait gris brunâtre
Éclat métallique
Propriétés optiques
Transparence opaque
Propriétés chimiques
Densité 5,60
Propriétés physiques
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La bénavidésite est une espèce minérale du groupe des sulfosels de formule Pb4(Mn,Fe)Sb6S14 avec des traces : Cu;Zn;Bi. Elle se présente au mieux sous forme de cristaux aciculaires de 200 μm [4].

Sommaire

Inventeur et étymologieModifier

Décrite en 1982 par Elisabeth Oudin et al. et dédiée à l’ingénieur minier péruvien Alberto Benavides, pour honorer sa contribution au développement minier du Pérou.

TopotypeModifier

Uchucchacua, Oyon, province de Cajatamb, Pérou. Les échantillons type sont déposés à l'École nationale supérieure des mines de Paris.

CristallographieModifier

  • Paramètres de la maille conventionnelle : a = 15,74 Å, b = 19,14 Å, c = 4,06 Å, Z = 2 ; bêta = 91,5 ° V = 1 222,71 Å3
  • Densité calculée = 5,60

CristallochimieModifier

GîtologieModifier

  • Dans les dépôts de sulfures au contact des roches volcaniques d’origine sous-marine (mine Sätra, Suède) ;
  • Dans les contacts entre les minéralisations polymétalliques et les roches dacitiques (Uchuc-Chacua, Pérou).

Minéraux associésModifier

Gisements remarquablesModifier

  • Pérou
Mine d'Uchuc-Chacua, Province d'Oyon, Département de Lima[5]
  • Suède
Mine de Sätra, district minier de Doverstorp, Finspång, Östergötland [1][6]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. a et b Elisabeth Oudin, Paul Picot, François Pillard, Yves Moëlo, Ernest A. J. Burke et Marek A. Zakrzewski, « La bénavidésite, Pb4(Mn,Fe)Sb6S14, un nouveau minéral de la série de la jamesonite », in Bulletin de minéralogie, vol. 105, 1982, p. 166–169
  2. American Mineralogist, volume 68, 1983, p. 280
  3. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  4. Kenneth W. Bladh, Richard A. Bideaux, Elizabeth Anthony-Morton et Barbara G. Nichols, The Handbook of Mineralogy, volume IV, Mineralogical Society of America, 2000
  5. The Mineralogical Record, vol. 28, p. 58-61
  6. Zakrzewski et al., Can. Min., vol. 20, 1982, p. 281-290

Voir aussiModifier