Aye de Mons

Sainte Aye
Image illustrative de l’article Aye de Mons
Abbesse et sainte
Naissance date inconnue
Décès 714 
Mons
Ordre religieux Ordre de Saint-Benoît
Vénéré à Mons
Vénéré par l'Église catholique romaine
Fête 18 avril
Saint patron Procès

Sainte Aye, nommée aussi Aya[1], Agia[2], Austregilde[3] ou Ave, est une sainte catholique belge.[4] Sainte Aye fut religieuse chanoinesse au monastère canonial fondé par sa cousine Waudru à Mons, alors ville principale du comté de Hainaut. Elle lui succéda comme abbesse. Elle était l'épouse de saint Hydulphe jusqu’à ce qu'ils décident tous deux d'entrer dans les ordres religieux[2].

Elle aurait retrouvé la vue en priant sur le tombeau de sainte Renfroie à l'Abbaye de Denain. Morte en 714, elle est enterrée dans la collégiale sainte Waudru de Mons, qui était l'église du monastère. Dans une chapelle latérale, un retable de grande dimension y illustre différents évènements de sa vie. Liturgiquement sainte Aye est commémorée (régionalement) le 18 avril.

Sainte Aye est la sainte patronne des procès. Elle aurait décidé de l'issue du procès sur son héritage entre ses héritiers et la chanoinesse de Mons.[4] La légende veut qu'elle ait fait connaître sa volonté en parlant d'outre-tombe.[5]

Près de l'abbaye de Denain à la fontaine de Sainte-Renfroye

.

Notes et référencesModifier

  1. Rev. Sabine Baring-Gould (M.A.). "S. AYA, COUNTESS OF HAINAULT. (7TH CENT.)." In: Le Livre Des Saints. Quatrième Volume: Avril. Londres: John C. Nimmo, 1897. p. 226.
  2. a et b Omer Englebert, Le Livre Des Saints, New York, David McKay Company INC, , 151 (lire en ligne  )
  3. Michael Andre-Driussi, Lexicon Urthus, Seconde Edition., Sirius Fiction, , 8 p.
  4. a et b Frederick Holweck, Un Dictionnaire Biographique des Saints, Détroit, Gale Research Co: Bloomsbury Academic, , 126 p.
  5. (en-US) « Saint Agia of Hainault », sur CatholicSaints.Info, (consulté le )

LiensModifier

Sur les autres projets Wikimedia :