Ouvrir le menu principal
Avit II de Clermont
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Évêque de Clermont
-
Biographie
Décès
Nom de naissance
Avitus
Activité

Avit II, Avitus en latin, était un ecclésiastique qui fut évêque de Clermont de 676 à 691. Il était le frère de Bonnet de Clermont, qui lui succéda sur la chaire épiscopale après qu'Avitus, mourant, lui ait demandé de prendre sa succession[1] avec le consentement du peuple et du clergé[2].

Sommaire

BiographieModifier

Avit II était issu de la famille des Avitii[3] de la même manière que son homonyme, homologue et aïeul, Avit Ier de Clermont. De cette importante famille de l'aristocratie auvergnate depuis l'époque romaine sont issus l'empereur Eparchus Avitus mais également des comtes d'Auvergne comme Apollinaire de Clermont ou des hommes de lettres comme Sidoine Apollinaire.

Les miracles qui s’étaient produits au tombeau de saint Priest, à Volvic le déterminèrent à y bâtir un monastère. Il y transféra aussi d’Issoire les restes de saint Autstremoine. Il donna à Blanche, qu’il avait amené de Bretagne et a qui il avait rendu la vue, la direction du monastère de Royat, fondé par son prédécesseur. Après avoir exercé son épiscopat pendant quinze ans, se trouvant malade, et voyant sa fin approcher, il désigna son frère pour lui succéder[4].

Notes et référencesModifier

  1. Anne Courtillé, La cathédrale de Clermont, Créer, (ISBN 2-902894-94-5, lire en ligne), p. 126
  2. Jean Labbaye, « L'évêque Saint Bonnet », sur http://clermont.catholique.fr/
  3. Isabelle Réal, « Les évêques dans les cités du Midi de la Gaule : entre tradition antique et Moyen-Age. », Les cités épiscopales du Midi, Albi,‎ , p. 21-43 (ISBN 9782915699166, lire en ligne)
  4. Chronologie des évêques de Clermont et des principaux événements de l‛histoire ecclésiastique de l‛Auvergne - Thibaud-Landriot - 1833 -

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

  • [Gonod 1833] Benoît Gonod, Chronologie des évêques de Clermont et des principaux événemens de l'histoire ecclésiastique de l'Auvergne, Clermont-Ferrand, impr. Thibaud-Landriot, , sur books.google.fr (lire en ligne), page 16.