Ouvrir le menu principal
Le parlement de Géorgie.
Le conservatoire d'État de Tbilissi.
le théâtre national Roustavéli.

L'avenue Roustavéli, (en géorgien : რუსთაველის გამზირი), est la principale artère centrale de la ville de Tbilissi en Géorgie.

Situation et accèsModifier

L'avenue Roustavéli est une longue et élégante avenue qui traverse le centre-ville de la capitale géorgienne Tbilissi.

L'avenue Roustavéli débute à partie de la place de la Liberté est continue sur une longueur d'un kilomètre et demi. L'avenue est desservi par la ligne du métro de Tbilissi. L'avenue est le lieu habituel des manifestations anti-gouvernementales comme elle l'était déjà lors des rassemblements anti-soviétiques à l'époque de l'URSS et de la République socialiste soviétique de Géorgie.

Origine du nomModifier

L'avenue doit son nom en hommage au poète médiéval géorgien Chota Roustavéli.

HistoriqueModifier

Sous le règne du prince Mikhaïl Semionovitch Vorontsov, l'artère a été élargi après 1848 pour avoir un aspect de boulevard. Des platanes furent plantés sur les deux côtés de l'avenue alors dénommée « avenue Golovin ».

Le prince Muchran Batoni y a établi en 1854 son palais.

Entre 1865 et 1869 fut édifié le Palais du Gouverneur (aujourd'hui le Palais de la Jeunesse).

En 1863, fut aménagé un grand parc public, le jardin d'Alexandre, sur les plans de l'architecte paysagiste Heinrich Scharrer.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

L'avenue Roustavéli est bordée de plusieurs monuments officiels gouvernementaux, d'édifices publics et religieux ainsi que des salles de spectacles, notamment le plus grand cinéma de Tbilissi.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes, sources et référencesModifier

Liens externesModifier