Ouvrir le menu principal
August Meineke
Johann Albert Friedrich August Meineke - Imagines philologorum.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
BerlinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Johann Albrecht Friedrich August MeinekeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Philologue classique, traducteur, érudit classiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Distinction
Pour le Mérite pour les sciences et arts (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Johann Albrecht Friedrich August Meineke (également Augustus Meineke; né le à Soest et mort le à Berlin) est un spécialiste allemand de la philologie classique.

Sommaire

BiographieModifier

Augustus Meineke naît le 8 décembre 1790 dans la famille d'un directeur de lycée (Gymnasium) de Soest. Comme son père, il poursuit ses études au lycée de Pforta (de 1805 à 1810), puis entre à l'université de Leipzig où il suit notamment les cours de lettres classiques de Gottfried Hermann. Meineke est ensuite nommé enseignant au Conradinum de Jenkau (près de Dantzig). En 1814, il continue sa carrière d'enseignant de grec et de latin au lycée académique de Dantzig (Akademisches Gymnasium Danzig), dont il prend la direction en 1817. De 1826 à 1856, il est directeur du Joachimsthalsches Gymnasium (lycée classique de Joachimsthal) de Berlin. Il se consacre entièrement à l'étude des Fragmenta Comicorum Graecorum (1839–1857) qui deviennent l'œuvre de sa vie. Ils consistent en une compilation des vers de théâtre de comédie de tous les poètes grecs de l'Antiquité.

Il existe depuis 1899 une Meinekestraße (rue Meineke) à Charlottenburg et à Wilmersdorf.

 
Panneau de la Meinekestraße à Berlin.

Travaux principauxModifier

Notes et référencesModifier

  1. Google Books Florilegium
  2. WorldCat Identites d'après les travaux d'Augustus Meineke
  3. WorldCat Title Sophoclis Oedipus Coloneus, etc.

BibliographieModifier

(de) Monographies de F. Ranke (1871), H. Sauppe (1872) et E. Förstemann, in Allgemeine Deutsche Biographie, XXI. (1885).

Liens externesModifier