Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mayer.
Auguste Mayer
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
BrestVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Distinction

Étienne François Auguste Mayer né le 3 ou à Brest et mort le dans la même ville est un peintre et illustrateur français.

BiographieModifier

Auguste Mayer s'adonna dès sa jeunesse à la peinture de marine, genre qu'il n'a cessé de cultiver depuis, et obtint l'autorisation de faire sur des navires de l'État des voyages en Orient, en Scandinavie, en Hollande, etc. Mayer a exécuté un grand nombre de tableaux, qui témoignent d'une grande habileté de brosse et montrent un soin scrupuleux à reproduire avec fidélité les scènes navales. En outre, il compose bien ; mais on a reproché ses toiles de ne pas donner une idée suffisante de ce qu'on pourrait appeler la poésie de la mer, de négliger pour l'exactitude des détails les effets grandioses et saisissants.

Auguste Mayer réalisa aussi de nombreux dessins, dont un certain nombre, illustrant notamment la Bretagne, lithographiés par Victor Petit et publiés dans les Voyages pittoresques et romantiques dans l'ancienne France. Bretagne par Charles Nodier, Justin Taylor et Alphonse de Cayeux, livre édité en 1845-1846.

Auguste Mayer a été promu officier de la Légion d'honneur en 1867[1]. Il fut professeur de dessin à l'École navale, Henri Zuber y fut l'un de ses élèves.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

ŒuvresModifier

Notes et référencesModifier

  1. Dossier de la Légion d'honneur
  2. En fait la porte Bourret.
  3. a et b Renaissance du Musée de Brest, acquisitions récentes : [exposition], Musée du Louvre, Aile de Flore, Département des Peintures, 25 octobre 1974-27 janvier 1975, Paris, , 80 p..
  4. Le Bucentaure reçoit une salve du HMS Sandwich. Le peintre commet ici une erreur puisque le HMS Sandwich fut attribué à un service portuaire en Angleterre et ne combattit jamais à Trafalgar.
  5. Le tableau de Mayer montre le canot tel qu'il se présente encore aujourd'hui : sculpture de Minerve et d’une Renommée au tableau arrière, médaillon décoré du monogramme de l’Empereur, imposante couronne soutenue par des putti. On distingue même à l’avant la figure de proue représentant Neptune et son trident. C'est à bord de ce canot, remorqué par un vapeur, que Napoléon III et l’impératrice remontent la Penfeld, visitent le Borda et se promènent dans la rade entre le 9 et le , lors de leur visite officielle à Brest.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Liens externesModifier