Assurance mutuelle des motards

Assurance Mutuelle des Motards
logo de Assurance mutuelle des motards

Création 1983
Fondateurs 40 000 motards fondateurs
Forme juridique Société mutuelle d'assurance
Siège social Pérols
Drapeau de la France France
Direction Patrick Jacquot
Activité Assurance
Produits Assistance
Assurance auto (deux-roues et automobiles)
Assurance habitation
Assurance de personnes
Risques professionnels et associatifs
Filiales Le courtier du motard
Effectif 425 salariés (2016)[1]
106 délégués bénévoles
Site web www.mutuelledesmotards.fr

Fonds propres 49,663 millions € (2016)
Chiffre d'affaires 96,183 millions € (2016)
en augmentation 2,43 %
Résultat net 1,106 million € (2016)[1]

L'Assurance mutuelle des motards (AMDM) est une assurance spécialisée dans la moto et le deux-roues motorisé.

Elle a été créée par des motards à l'initiative de la FFMC, en réaction aux tarifs prohibitifs pratiqués par les assureurs dépassés par l'accidentalité de la moto. Son premier contrat a été signé en septembre 1983, qui est aussi la date d'ouverture au public de la société.

Cas unique dans l'histoire de l'assurance, elle reste à ce jour la seule société d'assurance moderne à s'être créée via des fonds de particuliers, grâce aux dons d'environ quarante mille motards[2] ; sans l'appui d'une corporation, ni soutien politique, ni financier, aucune banque n'ayant versé de fonds pour sa création.

PrésentationModifier

L'assurance mutuelle assure tous les types de deux- et trois-roues motorisés : cela en fait le seul assureur « mono-produit ». Elle propose également, de façon très marginale, des contrats d'assurance automobile et habitation, après avoir renoncé à gérer ces risques.

C'est une mutuelle d'assurance, qui fait partie du GEMA (Groupement des entreprises mutuelles d'assurance).

En février 2016, la Mutuelle a inauguré son nouveau siège social situé à Pérols, dans l'agglomération de Montpellier. Elle tient également quarante bureaux dans les principales villes de France.

HistoriqueModifier

Le marché de l’assurance moto avant la création de l'Assurance mutuelle des motardsModifier

La fin des années 1960 voit en Europe l'amorce de la démocratisation du marché de la moto grâce à la fiabilité des premiers gros cubes japonais, un standard de qualité historiquement manquant chez des constructeurs comme Norton ou Triumph. Le nombre de motards en France est évalué à l'époque à peine à deux cent mille, lorsque débarque sur le marché européen la Honda CB 750 Four, qui marque, pour la plupart des observateurs, le passage à l'ère de la moto moderne.

La décennie qui a suivi multipliera par quatre le nombre de motards, mais exposera les pouvoirs publics à gérer un taux d'accident record, et génère les premières mesures de sécurité routière comme la répression de l'alcoolisme, les limitations de vitesse, le port de la ceinture de sécurité, et le port du casque de moto obligatoire.

Au début des années 1980, les compagnies d'assurance appliquent une draconienne sélection du risque, comme refuser selon les cas d'assurer les motards âgés de moins de vingt-cinq ans, de garantir le risque contre le vol, ou prennent l'initiative de résilier les contrats. Une réaction similaire chez certaines sociétés mutuelles d’assurance qui restreignent la portée de leurs garanties.[réf. souhaitée]

Les « Motards en colère »Modifier

La Fédération française des motards en colère (FFMC) canalise l'ire des motards, et réussit à collecter auprès de quarante mille d'entre eux, dans la rue ou dans les rassemblements motards, 280 FFR (environ 42 ) pour réunir au bout de deux ans, en 1983, la somme de 10 millions de francs (1,5 million d'euros) : le fonds de garantie nécessaire pour créer une mutuelle. Yves Géniès, journaliste à l'époque sur Radio 7 devient le premier souscripteur en signant le fameux chèque de 280 FFR place de la Bastille en 1981[3].

Syndicat et groupements professionnelsModifier

L'Assurance mutuelle des motards est adhérente au Groupement des entreprises mutuelles d'assurance (GEMA), le syndicat professionnel des mutuelles d'assurances sans intermédiaires et de leurs filiales. Par l'intermédiaire du GEMA, la représentation à l'échelle européenne et internationale est effectuée au travers de l'AMICE (Association of Mutual Insurers and Insurance Cooperatives in Europe).

L'AMDM est actionnaire de Inter mutuelles assistance (IMA), qui prend en charge les prestations d'assistance.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Assurance mutuelle des motards - SFCR 2017 [PDF], sur mutuelledesmotards.fr.
  2. Manuel Marsetti, Mutuelle des motards, Chronique d'une utopie en marche, Les Éditions de la FFMC, 315 p., 2003 (ISBN 978-2-7433-0503-1).
  3. 1980-2000 - L'incroyable histoire des motards en colère, sur ffmc90.org.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Organismes d'affiliation de l'AMDM, liés à l’assurance

Liens externesModifier