Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hoffmann et Arthur Hoffmann.

Arthur Hoffmann
Illustration.
Arthur Hoffmann
Fonctions
39e conseiller fédéral

(6 ans, 2 mois et 26 jours)
Élection
Réélection
Prédécesseur Ernst Brenner
Successeur Gustave Ador
Chef du Département politique

(3 ans et 6 mois)
Prédécesseur Eduard Müller
Successeur Gustave Ador
Président de la Confédération suisse

(1 an)
Élection
Vice-président Giuseppe Motta
Chancelier Hans Schatzmann
Prédécesseur Eduard Müller
Successeur Giuseppe Motta
Chef du Département militaire

(2 ans)
Prédécesseur Eduard Müller
Successeur Camille Decoppet
Chef du Département de justice et police

(8 mois et 26 jours)
Prédécesseur Ernst Brenner
Successeur Eduard Müller
Conseiller aux États

(15 ans et 19 jours)
Législature 16e (1893-1896)
17e (1896-1899)
18e (1899-1902)
19e (1902-1905)
20e (1905-1908)
21e (1908-1911)
Président du Conseil des États

(1 an et 6 jours)
Prédécesseur Casimir von Arx
Successeur Adrien Lachenal
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Saint-Gall (Suisse)
Date de décès (à 70 ans)
Lieu de décès Saint-Gall (Suisse)
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Parti politique Parti radical-démocratique (PRD)
Diplômé de Université de Genève
Profession Homme politique

Arthur Hoffmann (homme politique)
Conseillers fédéraux de Suisse
Présidents de la Confédération suisse

Arthur Hoffmann, homme politique suisse, membre du Parti radical-démocratique, né le à Saint-Gall, décédé le dans cette même ville, bourgeois de Saint-Gall, conseiller fédéral de 1911 à 1917[1].

Sommaire

DépartementsModifier

Présidence de la confédérationModifier

  • 1914

DémissionModifier

  • 1917 Poussé à la démission après avoir participé de connivence avec des membres du Parti socialiste suisse à des manœuvres visant à faciliter la conclusion d'une paix séparée entre l'Allemagne et la Russie révolutionnaire[2].

RéférencesModifier

  1. Marcel Mayer, « Arthur Hoffmann » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du ..
  2. Suter/Castella, Histoire de la Suisse, Einsiedeln 1928, p. 439

Liens externesModifier