Ouvrir le menu principal

Arpino

commune italienne
(Redirigé depuis Arpinum)

Arpino
Arpino
Panorama d'Arpino
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région du Latium Latium 
Province Frosinone 
Code postal 03033
Code ISTAT 060010
Code cadastral A433
Préfixe tel. 0776
Démographie
Gentilé arpinati
Population 7 150 hab. (31-12-2017[1])
Densité 130 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 39′ 00″ nord, 13° 37′ 00″ est
Altitude Min. 450 m
Max. 450 m
Superficie 5 500 ha = 55 km2
Divers
Saint patron Madonna di Loreto
Fête patronale 10 décembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Latium

Voir sur la carte administrative du Latium
City locator 14.svg
Arpino

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Arpino

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Arpino
Liens
Site web http://www.arpinoturismo.it/

Arpino est une commune italienne de la province de Frosinone dans le Latium. Arpino est située à 99 km à l'Est-Sud-Est du centre de Rome, et à 104 km au Nord-Ouest du centre de Naples, sur un escarpement qui domine la vallée du Liri.

Sommaire

HistoireModifier

Arpino est connue dans l'antiquité romaine sous le nom d‘Arpinum. Elle possède des vestiges de murs cyclopéens.

Elle appartint aux Volsques, puis aux Samnites et enfin aux Romains (305 av. J.-C.)[2]. Elle obtint le droit de cité romain en 302 av. J.-C., selon Tite-Live[3].

En -188 elle reçoit le droit de suffrage, qui jusque là lui était refusé, du Tribun de la plèbe C. Valérius Tappus.

Marius y est né en 156 av. J.-C. et Cicéron le 3 janvier 106 av. J.-C.. Ce dernier séjourna fréquemment dans la maison familiale et a situé les dialogues de son traité De Legibus (Sur les Lois) dans le bois sacré d'Arpinum.

Au début du moyen âge, la ville fut disputée pour sa position stratégique entre le duché de Rome et le duché de Bénévent. Après le XIe siècle, elle appartint à la dynastie italo-normande des Hohenstaufen et aux États de l'église.

Elle fut détruite deux fois : en 1229 par l'empereur Frédéric II et en 1242 par son fils Conrad IV.

Le fameux castrat soprano Gioacchino Conti, connu sous le nom d’Il Gizziello, est né à Arpino en 1714.

AdministrationModifier

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
30 mai 2006 En cours Fabio Forte    
Les données manquantes sont à compléter.

HameauxModifier

Communes limitrophesModifier

Broccostella, Casalattico, Casalvieri, Castelliri, Fontana Liri, Fontechiari, Isola del Liri, Monte San Giovanni Campano, Santopadre, Sora

PersonnalitésModifier

Notes et référencesModifier

  1. page Wikipedia en italien
  2. Tite-Live, Histoire romaine, IX, 44, 16
  3. Tite-Live, "Histoire De Rome depuis sa fondation", X,I.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources antiquesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier