Anton Mussert

chef du Mouvement national-socialiste aux Pays-Bas, exécuté pour haute trahison

Anton Mussert
Illustration.
Fonctions
Chef du Mouvement national-socialiste aux Pays-Bas

(13 ans, 4 mois et 22 jours)
Prédécesseur Parti créé
Successeur Parti dissous
Biographie
Nom de naissance Anton Adriaan Mussert
Date de naissance
Lieu de naissance Werkendam (Pays-Bas)
Date de décès (à 51 ans)
Lieu de décès La Haye (Pays-Bas)
Nature du décès Fusillé
Nationalité Néerlandaise
Parti politique NSB
Profession Ingénieur civil

Anton Mussert (Écouter), né le à Werkendam et mort fusillé le à La Haye, est un homme politique néerlandais. Il est chef du Mouvement national-socialiste aux Pays-Bas (NSB) du au .

BiographieModifier

Premiers engagements politiquesModifier

Originaire du Brabant-Septentrional, il fait carrière dans le génie civil après des études à l'université de technologie de Delft. Dans les années 1920, il milite dans plusieurs organisations d'extrême droite, qui réclament le rattachement des Flandres aux Pays-Bas.

Direction du Mouvement national-socialisteModifier

Mussert est l'un des fondateurs, en 1931, du Mouvement national-socialiste aux Pays-Bas (Nationaal-Socialistische Beweging in Nederland, NSB), mouvement d'inspiration fasciste puis nazie, dont il prend la direction. En novembre 1936, il rencontre Adolf Hitler. De 1937 à 1942, il est élu à la Seconde Chambre des États généraux.

Après l'invasion des Pays-Bas en , il prône l'alliance avec les Allemands et l'abolition de la monarchie néerlandaise. Mussert espère être placé à la tête d'un État néerlandais indépendant, mais l'administration du pays est assumée par le dirigeant nazi autrichien Arthur Seyss-Inquart. En 1941, le NSB est le seul parti néerlandais autorisé par l'occupant, collaborant ouvertement, dans les administrations civiles et locales. Ses effectifs atteignent alors 100 000 membres. En septembre 1940, Mussert donne pour mission à un membre du NSB, Henk Feldmeijer, la formation d'une unité de SS néerlandaise (Nederlandsche-SS). Le , Mussert est proclamé Leider van het Nederlandse volk (« chef du peuple néerlandais ») par Hitler, mais ce titre honorifique conféré par les Allemands n'est accompagné d'aucun poste gouvernemental.

Arrestation et exécutionModifier

Il est arrêté dans son bureau du NSB à La Haye le pour collaboration avec l'occupant nazi. Reconnu coupable de haute trahison le , après un procès de deux jours, il est condamné à mort le suivant.

Le , Mussert est fusillé par un peloton d’exécution sur le Waalsdorpervlakte, près de La Haye. Durant la nuit du samedi 16 au dimanche , des membres du Vlaamse Militanten Organisatie exhument le corps du chef nationaliste de sa tombe anonyme du cimetière de La Haye, afin de « lui donner une tombe honorable ».

Liens externesModifier