Ouvrir le menu principal
Adrien Achard
Achard (Univers illustré, 1886-01-09).jpg
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Achard.

Antoine-Philippe-Adrien Achard (dit Adrien Achard ou Antoine Achard) est un homme politique français né le à Genève (République de Genève, parents français) et décédé le à Castelnau-de-Médoc (Gironde).

Sommaire

BiographieModifier

Il est avoué de Lesparre (Gironde) de 1840 à 1850. Maire de Lesparre de 1848 à 1851. Militant républicain, opposant à Napoléon III, il est proscrit après le coup d’État du 2 décembre 1851 et exilé en Espagne[1].

De retour en France, il est élu, à 65 ans, député de Gironde, sur la première circonscription de Bordeaux, le 14 septembre 1879, au deuxième tour, après l'annulation par la Chambre de l'élection d'Auguste Blanqui. Au renouvellement de la chambre en 1881, il retrouve aisément son siège de député de la Gironde. En revanche au premier tour des élections de 1885, il échoue sur la liste radicale de la Gironde, et se désiste en faveur de la liste des républicains modérés. Sous l’influence des principaux journaux radicaux de Paris, il s'inscrit aux élections complémentaires de la Seine de décembre 1885 et est élu en même temps que de Douville-Maillefeu, Maillard, Brialou, Millerand et Labordère.

Il est inscrit au groupe de la Gauche radicale, qu'il préside à plusieurs reprises.

Il est l'un des pionnier du socialisme girondin.

HommageModifier

Une rue et une cité porte le nom d'Achard depuis 1901 à Bordeaux-Bacalan.

SourcesModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier