Anthony Jenkinson

Anthony Jenkinson (Market Harborough, Leicestershire, -Ashton, Cambridgeshire (en), ) est un explorateur britannique.

Anthony Jenkinson
Московия макс.вел.княжество 1593 Антверпен авторы Антоний Дженкинсон и Герард де Йоде.jpg
Carte de la Moscovie préparée par Anthony Jenkinson et Gerard de Jode (1593)
Fonction
Ambassadeur
Biographie
Naissance
Décès
Activités

BiographieModifier

 
Une des cartes de Russie de Jenkinson (1562), représentant la région de la mer Caspienne

Né dans une famille de la haute bourgeoisie, il est destiné au commerce et épouse en 1568 la fille d'un des plus grands actionnaires de la Compagnie de Moscovie.

De 1546 à 1555, il fait un long voyage à partir de Flandre jusqu'en Libye via l'Allemagne, la France, le Portugal, la Méditerranée et la Terre sainte. Puis, en 1555, il entre dans une guilde londonienne de marchands de tissu, la Mercer's Company et devient commandant en chef de la Compagnie de Moscovie (1557).

De 1557 à 1600, il effectue avec un groupe de marchands un voyage en Russie et à travers l'Asie centrale, devenant ainsi le premier britannique à traverser la mer Caspienne. Après avoir franchi le cap Nord (), il atteint Vologda (août) puis Moscou (septembre). Après l'hiver, il suit le cours de la Volga, passe à Volgograd () et Astrakhan, explore la région de la mer Caspienne et est reçu par le roi de Boukhara en .

 
Carte de la Russie par Jenkinson, publiée à Amsterdam en 1598

De 1561 à 1564, il part de nouveau pour la Russie puis pour la Perse où il rencontre Ivan le Terrible et le Shah d'Iran. Il obtient alors d'importants droits commerciaux pour l'Angleterre. En 1566, il retourne rencontrer le Tsar comme diplomate et, en 1571-1572 tente de nouveau de restaurer les droits commerciaux britanniques mis à mal par Ivan.

Mort en 1611, il est inhumé dans l'église de Teigh.

Ses cartes ont été incorporées dans l'atlas Theatrum orbis terrarum de Ortelius.

BibliographieModifier

  • Richard Hakluyt,Journey of Anthony Jenkinson into Persia, chap. XXII, in, Principal Navigations, Voyages and Discoveries of the English Nation, 1598, p. 91-101
  • François Angelier, Dictionnaire des Voyageurs et Explorateurs occidentaux, Pygmalion, 2011, p. 385-386  
  • Pierre Gonneau, Ivan le Terrible ou le métier de tyran, 2014 (Lire en ligne)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :