Anselm Turmeda

écrivain et traducteur majorquin

Anselm Turmeda, appelé par la suite Abdallah at-Tarjuman (arabe : أبو محمد عبد الله بن عبد الله الترجمان الميورقي) où Tarjuman signifie « traducteur », né en 1355 à Palma et décédé en 1423 à Tunis, est un écrivain et traducteur[1] majorquin.

Anselm Turmeda
Biographie
Naissance
Décès
Vers ou vers Voir et modifier les données sur Wikidata
TunisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Religion
Ordre religieux
Œuvres principales
Le Présent de l'homme lettré pour réfuter les partisans de la croix (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Tomba d'Anselm Turmeda a Tunis.jpg
Vue de la sépulture.

BiographieModifier

Initialement membre de l'ordre des franciscains, il étudie à Paris puis à Bologne. Autour de 1385[2], il part à Tunis et finit par se convertir à l'islam, à l'âge de 35 ans, devant le sultan hafside de Tunis, Abû al-`Abbâs Ahmad al-Mustansir. Il y vit par la suite comme un musulman[1].

 
Plaques commémoratives à proximité de sa tombe

Durant sa vie, il écrit divers ouvrages en catalan et en arabe dont Llibre dels bons amonestaments, La disputa de l'ase, Cobles de la divisió del Regne de Mallorques et Le Présent de l'homme lettré pour réfuter les partisans de la croix (autobiographie écrite en arabe sous le titre de تحفة الأريب في الرد على أهل الصليب).

Son ancienne tombe est encore visible au milieu d'une ruelle de la médina de Tunis (quartier de Bab Menara).

PublicationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Raymond Lulle et la rencontre entre les cultures » [PDF], sur iemed.org (consulté le 2 avril 2019).
  2. « Anselm Turmeda, Elogi dels diners »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur crdp-montpellier.fr.

BibliographieModifier

  • Mikel de Epalza, « Symbiose arabo-hispanique : l'écrivain Anselm Turmeda/Abdallah At-Tarjuman et son rayonnement », dans Michel Barbot, 1492 : l'héritage culturel arabe en Europe, Strasbourg, Université des sciences humaines de Strasbourg, (ISBN 978-2-910709-00-6).
  • (es) Mikel de Epalza (préf. Juan Vernet), Fray Anselm Turmeda ('Abdallâh al-Taryumân) y su polémica islamo-cristiana, Rome, Académie des Lyncéens, (édition critique du texte, traduction et étude de la Tuhfa).

Liens externesModifier