Ouvrir le menu principal
Anne de Mecklembourg-Schwerin
Fonction
Régente
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 39 ans)
RödelheimVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
ConsortVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Sophie de Poméranie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Enfants
Élisabeth de Hesse
Philippe Ier de Hesse
Anna de Solms-Laubach-Lich (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Anne de Mecklembourg-Schwerin (, Plau am See[1], Rödelheim) a été par le mariage Landgravine de Hesse.

Elle était fille du duc Magnus II de Mecklembourg (1441-1503) et de Sophie de Poméranie-Stettin (vers 1460 – 1504). Elle a été membre de la 13ème génération des princes de la Maison de Mecklembourg.

BiographieModifier

"L'historien doit donner la landgravine une place de choix dans l'histoire de la Hesse", écrit l'historien Hans Glagau en 1899. 

En 1500, Anne a épousé Guillaume II de Hesse (1469-1509), veuf de Yolande de Vaudémont morte peu après lui avoir donner un fils qui ne survit pas. Guillaume II avait succédé à son frère Guillaume Ier de Hesse (1466-1515), qui en raison de problèmes psychiques sérieux avait été contraint d'abdiquer en 1593. En raison de la mort prématurée du comte de la haute-Hesse, Guillaume III (1471-1500), toute la Hesse, y compris le comté de Katzenelnbogen, a été réunie en 1500, sous l'autorité de Guillaume II. Mais il est tombé malade en 1504, probablement de la Syphilis et a été incapable de gouverner les années suivantes. Il mourut en 1509 laissant à sa femme la charge de leurs deux enfants survivants notamment leur fils qui héritait de la couronne mais n'avait pas cinq ans.

Dans son premier testament (daté 1506), il avait nommé un conseil de cinq tuteurs pour ses enfants Élisabeth de Hesse (1502-1557) et Philippe Ier de Hesse (1504-1567) ainsi que son frère Guillaume Ier, la veuve de dernier Anne de Brunswick, et sa propre femme.

Dans son second testament (en date de 1508), il demande que Anne soit tuteur (à côté de son oncle, Hermann de Cologne, qui est mort en septembre 1508) avec la nomination de deux conseillers pour l'aider. Cependant, la demande d'Anne d'exercer la régence n'a pas été reconnue. En juillet 1509, il y avait un débat entre Anne et les États de Hesse. Au cours de cette période, Anne a vécu dans son douaire à Gießen avec sa fille Élisabeth, tandis que son fils Philippe est resté à Cassel sous la garde de Ludwig von Boyneburg à Lengsfeld. Elle était financièrement à la charge du Conseil et n'a pas reçu beaucoup d'argent. Cela est apparait, entre autres choses, un incident en 1512. Cette année, la sœur d'Anne, Catherine a épousé le duc Henri IV de Saxe. À cette occasion, Anne a voulu présenter sa fille Élisabeth à la cour de saxe, comme elle avait été promise depuis un très jeune âge à Jean, le fils aîné de Georges le Barbu. soucieuse de l'impression que produirait sa fille, Anne a demandé quelques damas afin de lui faire confectionner une robe digne de son rang mais la demande fut rejeté par les Etats. Anne décida alors de ne pas emmener sa fille à Dresde, en raison de ses "vêtements minables".

Les choses ont changé en 1514: Anne est arrivée au pouvoir avec le soutien de nombreux nobles et des villes. Elle n'a jamais été officiellement reconnue comme régente, mais elle a présidé au destin du landgraviat après 1519, année où son fils Philippe a été déclaré majeur par l'empereur Maximilien Ier.

Nous savons très peu de choses sur les dernières années de sa vie sinon qu'en 1519, elle a épousé en secondes noces le comte Otto de Solms-Laubach, qui mourut trois ans plus tard.

DescendanceModifier

Anne s'est mariée le 20 octobre 1500 à Cassel avec le comte Guillaume II de Hesse (1469-1509) avec qui elle a eu les enfants suivants:

Le 7 septembre 1519, elle épouse en secondes noces le comte Otto de Solms-Laubach (1496-1522) son cadet de 11 ans avec qui elle a :

En 1522, le comte meurt à l'âge de 26 ans laissant à Anne la régence de ses enfants.

Politique religieuseModifier

La vie d'Anne de Hesse est intéressante du point de vue de l'histoire théologique. La landgravine exerça une influence considérable sur l'Eglise de son temps et de ses états juste avant l'introduction de la Réforme dans la Hesse par Philippe Ier en 1527. Son mari avait demandé des réformes dans tous les monastères, en Hesse dans son testament. Anne a essayé de mettre en œuvre ces réformes dans certains endroits, mais les réformes n'aboutirent qu'au cours du règne de Philippe Ier. Elle a travaillé sans relâche pour les monastères et le catholicisme, provoquant une discorde avec son fils.

NotesModifier

  1. selon le Mecklembourg Biogr.