Damas (tissu)

étoffe de soie, de couleur monochrome avec une armature de satin

Le damas est une étoffe de soie, monochrome, avec une armure satin, caractérisée par un contraste de brillance entre le fond et le dessin formé par le tissage.

Damas polychrome italien datant du XIVe siècle.

HistoireModifier

Son origine est syrienne, son nom vient de la ville de Damas (l'actuelle capitale de la Syrie), qui fut un important producteur et exportateur au XIIe siècle.

En Italie, les premiers centres de production furent Venise et Gênes qui, comme républiques maritimes, avaient des contacts avec Damas. Ensuite, d'autres ateliers artisanaux se développèrent aussi dans les villes de Caserte, Catanzaro, Lucques, Palerme, Parme et Vicence. Produit selon une technique très complexe et une qualité atteignant des niveaux d’excellence, il était un tissu précieux utilisé comme ornements d'église ou habits liturgiques, ainsi que dans les palais aristocratiques, en tant que tissus d'ameublement. À l'époque baroque, il est rehaussé de dessins brochés d’or et se nomme brocart. Au début du XIXe siècle, sa production est modernisée et automatisée par le métier Jacquard.

Production vénitienneModifier

Production ligureModifier

Dans la vallée Fontanabuona (it), lors d'un recensement de 1772, la commune de Lorsica est reconnue comme le centre principal de production du damas (mais aussi du satin et de l'ormesino) et compte pratiquement un tisserand dans chaque famille, avec un total de 220 artisans.

Également à Lorsica, le un Museo del Damasco e della storia del territorio (Musée du damas et de l'histoire du territoire) est ouvert et consacré à l'historique tradition de la production locale de textiles.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier