Anna Turley

femme politique britannique
Anna Turley
Image dans Infobox.
Fonctions
Membre du 57e Parlement du Royaume-Uni
57e Parlement du Royaume-Uni (d)
Redcar
-
Membre du 56e Parlement du Royaume-Uni
56e Parlement du Royaume-Uni (d)
Redcar
-
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Ashford School (en)
Greyfriars (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Parti politique

Anna Catherine Turley (née le ) est une femme politique britannique travailliste. Elle est députée pour Redcar de 2015 à 2019[1].

En début de carrièreModifier

Elle est née à Dartford[2] et reçoit une bourse d'études pour aller à l'école indépendants d'Ashford, puis a fait ses études supérieures à Greyfriars, Oxford, où elle étudie l'Histoire.

Turley commence sa carrière comme fonctionnaire, travaillant sur les problèmes de la criminalité chez les jeunes. Elle intègre ensuite la direction du Travail et des Pensions de retraite comme spécialiste des problèmes de pauvreté des enfants[3]. De 2001 à 2005, Turley est fonctionnaire au ministère de l'intérieur.

Carrière politiqueModifier

En 2005, elle devient conseiller spécial au Ministère du Travail et des Pensions auprès de David Blunkett, puis en 2006, au Bureau du Cabinet avec Hilary Armstrong. En 2006, elle se présente comme candidate travailliste à Wandsworth Common[4].

En 2007, elle travaille pour une agence de relations publiques, Le groupe Ledbury[5]. En , elle devient directrice adjointe d'une organisation pour la recherche sur le gouvernement local et, en 2010, elle co-fonde la coopérative des Conseils de réseau d'Innovation, conçue pour permettre aux autorités locales de travailler en partenariat avec les communautés locales[6].

Elle se présente à Nord-West Durham en 2010 mais perd face à Pat Glass[7].

En 2011, elle fonde un cabinet de conseil et un forum en ligne ProgLoc (Progressive Localisme) pour débattre de questions touchant au gouvernement local[8],[9] et est devenu chercheur associé pour l'ONG Avenir de Londres.[10].

Après être devenue députée pour Redcar en mai 2015, elle est nommée membre de la Commission des Affaires intérieures en [11]. Elle soutient Andy Burnham pour l'Élection à la direction du Parti travailliste britannique de 2015[12].

En , le nouveau leader travailliste, Jeremy Corbyn nomme Turley comme ministre de la société civile dans son premier cabinet fantôme. Elle démissionne en pour protester contre le leadership de Corbyn[13]. Pour l'Élection à la direction du Parti travailliste britannique de 2016 elle soutient Owen Smith comme chef de file[14].

En , Turley rejoint la commission des Entreprises, de l'Énergie et le Comité de Stratégie Industrielle[15]. Elle introduit un projet de loi pour augmenter les peines maximales pour des infractions liées à la cruauté envers les animaux[16].

En 2017, elle est réélue avec 55,5 % des voix[17]. En , elle prend du repos, à la suite d'une opération chirurgicale d'urgence[18]. Elle est battue en 2019 par le candidat conservateur Jacob Young.

Résultats électorauxModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « 2015 General Election results » [archive du ], sur BBC News (consulté le ).
  2. « Biography Anna Turley MP » [archive du ], MyParliament, sur MyParliament (consulté le ).
  3. Andy Hillier, « Anna Turley MP – the new shadow minister for charities », Third Sector,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le ).
  4. Andrew Teale, « Local Election Results 2006 – Wandsworth » [archive du ], Local Elections Archive Project (consulté le ).
  5. « Ex-Blunkett aide joins think-tank », PR Week,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le ).
  6. « Anna Turley given shadow responsibility for charity sector » [archive du ], Third Sector, (consulté le ).
  7. Richard Moss, « Durham North West Labour shortlist revealed », BBC News,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le ).
  8. Jessica Asato, « Who's hue in tankworld », Progress Online,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le ).
  9. Anna Turley, « Progressive localism », Progress Online,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le ).
  10. Anna Turley, « London and the Localism Act », Future of London,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le ).
  11. « Home Affairs Committee: Committee membership announced » [archive du ], Parliament of the United Kingdom, (consulté le ).
  12. Conor McGinn, Anna Turley, « Why we are backing Andy Burnham's bid to be Labour leader », New Statesman,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le ).
  13. « Jeremy Corbyn unveils new top team after resignations », BBC News,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le ).
  14. Ian Johnson, « Teesside MP who called Corbyn 'Wizard of Oz' congratulates him on victory », GazetteLive,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le ).
  15. (en) « Anna Turley MP », sur UK Parliament (consulté le ).
  16. (en) « Animal Cruelty (Sentencing) Bill 2016-17 — UK Parliament », sur services.parliament.uk (consulté le ).
  17. « Redcar general election results 2017 », BBC News,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le ).
  18. « Redcar MP Anna Turley recovering after emergency surgery », BBC News,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le ).
  19. (en) BBC News, « UK results 2019 », sur bbc.com (consulté le )

Liens externesModifier