Ann Hui

cinéaste
Ann Hui
Description de l'image Director Ann Hui @ Broadway Cinematheque.JPG.
Naissance (72 ans)
Anshan
Nationalité Drapeau de la République populaire de Chine Chinoise
Films notables The Secret,
The Story of Woo Viet,
Boat People,
Song of Exile

Ann Hui On-wah (chinois : 許鞍華 ; pinyin : Xǔ Ānhuá) est une réalisatrice et scénariste hong-kongaise née en 1947. Elle est considérée comme l'un des meilleurs réalisateurs de la Nouvelle Vague hongkongaise.

BiographieModifier

Elle naît le à Anshan en Mandchourie avant d'aller à Macao puis à Hong Kong à l'âge de 5 ans. Elle étudie la langue anglaise et la littérature à l'Université de Hong Kong jusqu'en 1972 où elle reçoit un Master avant d'aller étudier pendant deux ans à la London International Film School. De retour à Hong Kong en 1975, elle entre à TVB et réalise des séries et documentaires en 16 mm, et assiste King Hu à la télévision. Elle réalise notamment Boy From Vietnam en 1978 qui débute sa trilogie sur le Vietnam.

Hui quitte la télévision en 1978 pour réaliser son premier film The Secret, un thriller basé sur une histoire réelle de meurtre, avec la star taïwannaise Sylvia Chang. Le film est immédiatement considéré comme un important succès dans la nouvelle vague hong kongaise. Elle aborde les histoires de fantômes en 1981 avec The Spooky Bunch alors que The Story of Woo Viet continue sa trilogie vietnamienne.

Hui expérimente les angles audacieux et les effets spéciaux, mais on retient surtout sa préoccupation pour les questions sociales et politiques que l'on retrouve dans presque tous ses films. Ainsi Boat People, la dernière partie de sa trilogie vietnamienne est l'un de ses premiers films les plus connus. Il examine la situation des immigrants après la guerre du Viêt Nam.

Au milieu des années 1980, Hui poursuit son œuvre. Elle adapte un roman de Eileen Chang avec Love in a Fallen City en 1984. Elle poursuit les adaptations avec The Romance of Book & Sword (1987) et Princess Fragrance (1987) basés sur The Book and the Sword de Louis Cha.

En 1990, elle réalise un de ses films les plus importants, le semi-autobiographique Song of Exile sur la perte d'identité et la détresse d'une mère exilée et de sa fille confrontées aux différences culturelles. Comme dans le film, la mère de Hui était japonaise.

Après un bref retour à la télévision, Hui revient en 1995 avec Summer Snow sur une femme essayant de s'en sortir entre les problèmes familiaux quotidiens et un beau-père atteint de la maladie d'Alzheimer.

En 1997, elle reprend un autre roman de Eileen Chang avec Eighteen Springs sur des activistes chinois et hong-kongais des années 1970-90, qui est primé aux Golden Horse Awards.

En 2002, elle tourne July Rhapsody puis Goddess of Mercy en 2003 adapté d'un roman du romancier chinois Hai Yan.

Avec son film Our Time Will Come sorti en 2017, elle remporte pour la cinquième fois le prix du meilleur film au Hong Kong Film Critics Society Awards[1] et pour la sixième fois le Hong Kong Film Award du meilleur réalisateur et le Hong Kong Film Award du meilleur film lors de la 37e cérémonie des Hong Kong Film Awards[2]:

FilmographieModifier

 
Empreintes sur l'avenue des stars à Hong Kong

Prix et distinctionsModifier

Hong Kong Film AwardsModifier

Golden Horse Film FestivalModifier

Golden Bauhinia AwardsModifier

Hong Kong Film Critics Society AwardsModifier

AutresModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier