Ouvrir le menu principal

Angelica Robinson

(Redirigé depuis Angel Robinson)

Angelica Robinson
Image illustrative de l’article Angelica Robinson
À l'Open LFB 2013 avec Tarbes.
Fiche d’identité
Nom complet Angelica Danielle Robinson
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau du Monténégro Monténégro
Naissance (32 ans)
Taille 1,97 m (6 6)
Surnom Angel
Situation en club
Club actuel Ormanspor
Poste pivot
Carrière universitaire ou amateur
2006-2010 Bulldogs de la Géorgie
Draft WNBA
Année 2010
Position 20e
Franchise Sparks de Los Angeles
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2010-2011
2011-2012
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018-2019
2019-2020

2014
2017
2018
Mcell-Alges
Girona
UTE
Tarbes
Salamanque
Salamanque
Nadejda Orenbourg
Univ. Proche-Orient
Salamanque
Salamanque
Ormanspor

Storm de Seattle
Mercury de Phoenix
Mercury de Phoenix
09,7
0?
17,7
13,1
11,5
13,4
?
?
?
11,9
en c[1]

02,2
03,9
02,3[2]
Sélection en équipe nationale **
2015Drapeau : Monténégro Monténégro

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Angelica Robinson (dite aussi Angel Robinson), née le , est une joueuse américaine de basket-ball, naturalisée monténégrine.

BiographieModifier

Toujours grande, elle ne pratique le basket-ball sous la pression de sa famille qu'à reculons étant d'abord plutôt passionnée par l'athlétisme, dmirant notamment le sprinter Michael Johnson : « Je n'avais pas de coordination des pieds. J'étais juste une grande qui essayait de tirer et de pendre le rebond. Je tombais toujours. J'avais de grands pieds. Mais maintenant, j'aime ça[3] ! »

Vingtième choix de la draft 2010, après seulement deux rencontres de pré-saison en 2011 avec les Mystics de Washington, elle dispute sa première saison WNBA en 2014 avec le Storm de Seattle[4]. Entre-temps, elle s'illustre dans les championnats européens.

Après une saison à Girone (MVP)[5] avec 14,4 points à 56,9 % d'adresse, 11,5 rebonds, 1,6 passes décisives, 1 contre et 1,2 interceptions, Angelica Robinson rejoint le club tarbais à l'été 2012[6]. Après des débuts timides, elle s'impose comme une des meilleures joueuses du championnat avec notamment une pointe à 33 points (11/14 à 2-pts, 2/2 à 3-pts et 5/5 aux lancers francs), 14 rebonds, 3 contres, 1 passe, 1 passe et 3 balles perdues pour 46 d’évaluation en 30 minutes lors de la 25e journée de championnat[7]. Après une saison réussie à Tarbes (12,3 points et 10,3 rebonds par rencontre), elle décide en de retrouver l'Espagne avec le club de Salamanque[8] pour jouer l'Euroligue. En Espagne, ses statistiques sont de 13,4 points et 10,3 rebonds en Euroligue. Pour 2015-2016, elle s'engage avec le club russe de Nadejda Orenbourg[9].

Elle déclare voter en 2008 et 2012 pour Barack Obama[10].

Après une année en Europe aux côtés de sa future coéquipière DeWanna Bonner au Nadejda Orenbourg en Russie, ses droits WNBA sont transférés le du Storm de Seattle au Mercury de Phoenix contre l'arrière Noelle Quinn[11].

Pour 2017-2018, elle joue en Espagne avec Salamanque[12]. Après une année 2018-2019 à Salamanque pour des moyennes de 11,7 points et 7,1 rebonds en Liga Dia ainsi que 11,9 points et 7,1 rebonds en Euroligue, elle signe ensuite pour le club turc d'Ormanspor [13].

Équipe nationaleModifier

Mi-2015, on apprend sa sélection en équipe nationale du Monténégro[14]. Par cette naturalisation et sa participation au championnat d'Europe, continent où elle vit la majeure partie de l'année, elle peut ainsi espérer décrocher une qualification pour les Jeux olympiques de 2016, elle qui fraîchement installée avec sa famille à Atlanta n'avait pu suivre ceux de 1996 qu'à la télévision[3].

ClubModifier

WNBA

PalmarèsModifier

  • Vainqueur du Challenge Round 2013[15]

Notes et référencesModifier

  1. « Angelica Robinson », FIBA (consulté le 11 mai 2014)
  2. « Angel Robinson », WNBA (consulté le 29 avril 2019)
  3. a et b (en) Mark Woods, « Olympics Would Be An Angelic Trip », FIBA Europe, (consulté le 20 juin 2015)
  4. « Seattle Storm Announces Signing of Angel Robinson » (consulté le 14 septembre 2014)
  5. « Spanish Liga Femenina regular season awards », Love Womens' Basketball, (consulté le 2 décembre 2012)
  6. « Angelica Robinson à Tarbes », Catch & Shoot, (consulté le 2 décembre 2012)
  7. « MVP J25 LFB : Angelica Robinson (Tarbes) », Catch & Shoot (consulté le 5 avril 2013)
  8. « Perfumerias Avenida sign Angelica Robinson », love Women's Basketball, (consulté le 26 avril 2013)
  9. (en) Jānis Kacēns, « Nadezhda Orenburg signs Kayla McBride and Angelica Robinson, re-ups Bonner and Cruz », Love Women's Basketball, (consulté le 16 juillet 2015)
  10. « Angelica Robinson du TGB : «Barack Obama est proche du peuple» », LaDépêche.fr, (consulté le 2 décembre 2012)
  11. (en) « Mercury send Noelle Quinn to Seattle for Angelica Robinson », ESPN, (consulté le 26 juin 2016)
  12. (en) « WNBA Players Playing Overseas », wnba.com (consulté le 29 avril 2018)
  13. Thibaut Lasser, « Turquie : Ormanspor recrute Angelica ROBINSON et Johannah LEEDHAM-WARNER, Alexis PRINCE signe à Adana Basketbol », postup.fr, (consulté le 24 juillet 2019)
  14. Jānis Kacēns, « Naturalized Angelica Robinson among 16 players on Montenegro’s preliminary roster », Love Womens' Basketball, (consulté le 1er mai 2015)
  15. « Paoline Salagnac, capitaine du Tarbes-Gespe-Bigorre : «La fin de saison est à l'image de l'équipe» », ladepeche.fr, (consulté le 29 avril 2013)

Liens externesModifier