Andrew Mitchell (homme politique britannique)

homme politique britannique

Andrew Mitchell
Illustration.
Andrew Mitchell en 2020.
Fonctions
Ministre d'État au Développement
En fonction depuis le
(3 mois et 5 jours)
Premier ministre Rishi Sunak
Gouvernement Sunak
Prédécesseur Vicky Ford
Chief Whip à la Chambre des communes
Secrétaire parlementaire du Trésor

(1 mois et 15 jours)
Premier ministre David Cameron
Gouvernement Cameron I
Prédécesseur Patrick McLoughlin
Successeur George Young
Secrétaire d'État au Développement international

(2 ans, 3 mois et 23 jours)
Premier ministre David Cameron
Gouvernement Cameron I
Prédécesseur Douglas Alexander
Successeur Justine Greening
Député britannique
En fonction depuis le
(21 ans, 7 mois et 23 jours
Élection 7 juin 2001
Réélection 5 mai 2005
6 mai 2010
7 mai 2015
8 juin 2017
12 décembre 2019
Circonscription Sutton Coldfield
Législature 53e, 54e, 55e, 56e, 57e et 58e
Groupe politique Conservateur
Prédécesseur Norman Fowler

(9 ans, 10 mois et 20 jours)
Élection 11 juin 1987
Réélection 9 avril 1992
Circonscription Gedling
Législature 50e et 51e
Groupe politique Conservateur
Prédécesseur Philip Holland
Successeur Vernon Coaker
Biographie
Nom de naissance Andrew John Bower Mitchell
Date de naissance (66 ans)
Lieu de naissance Hampstead (Londres,
Royaume-Uni)
Nationalité Britannique
Parti politique Parti conservateur
Conjoint Sharon Bennett
Diplômé de Jesus College (Cambridge)

Andrew Mitchell, né le à Hampstead (Londres), est un homme politique britannique, membre du Parti conservateur.

BiographieModifier

Il est le député pour Sutton Coldfield depuis le , après avoir été député pour Gedling du au .

Il est ministre du développement international dans le gouvernement Cameron et vice-président du Parti conservateur. Il est le chief whip de la Chambre des communes du au , il démissionne après avoir injurié des policiers lui interdisant de sortir à vélo de Downing Street[1]. Cependant il nie les avoir appelé « plebs » (prolos en français)[2]. Il étudie au Jesus College de Cambridge.

Outre son activité de député, il exerce divers postes de conseil financier, auprès de sociétés telles que Investec et EY. Il gagne ainsi 182 600 £ par an pour 34,5 jours de travail auprès de ces sociétés[3].

Il est le fils de l'homme politique David Mitchell.

Résultats électorauxModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier