Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Andreï Sousline

mathématicien russe
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sousline.
Ne doit pas être confondu avec cet autre mathématicien russe : Mikhaïl Sousline (en) (1894-1919).
Andreï Sousline
Naissance
Léningrad (Russie soviétique)
Décès (à 67 ans)
Saint-Pétersbourg (Russie)
Nationalité Drapeau Soviétique, Drapeau de Russie Russe
Domaines Mathématiques
Institutions Université Northwestern[1]
Diplôme Université de Léningrad
Distinctions Prix de la Société mathématique de Saint-Pétersbourg (1977),
Prix Cole (2000)

Andreï Aleksandrovitch Sousline (en russe : Андре́й Алекса́ндрович Су́слин, transcription anglophone : Suslin) est un mathématicien soviétique puis russe né le à Léningrad (Russie soviétique) et mort le à Saint-Pétersbourg (Russie)[2], qui a apporté des contributions majeures à l'algèbre, en particulier à la K-théorie algébrique et ses liens avec la géométrie algébrique.

CarrièreModifier

Andreï Sousline a obtenu son doctorat de l'université de Léningrad en 1974[3].

En 1976, Andreï Sousline et Daniel Quillen ont démontré, indépendamment, la « conjecture de Serre » sur la trivialité des fibrés vectoriels algébriques sur un espace affine.

En collaboration avec Alexander Merkurjev, Sousline a démontré en 1982 le « théorème de Merkurjev-Suslin », qui concerne le groupe de Brauer.

Sousline a été orateur invité au Congrès international des mathématiciens de 1978, 1986 et 1994, donnant même une conférence plénière à celui 1986[4]. Il a reçu en 2000 le prix Cole en algèbre pour ses travaux sur la cohomologie motivique[4]. En 2010, le Journal of K-theory[5] et les Documenta Mathematica[6] ont édité chacun un numéro spécial en l'honneur de son 60e anniversaire.

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Andrei Suslin » (voir la liste des auteurs).

Liens externesModifier