André Rauch

historien français

André Rauch, né le dans le 4e arrondissement de Paris, est un historien français. Professeur émérite des universités, il a travaillé sur l'histoire du sport ainsi que sur celle de l'éducation et des loisirs aux XIXe et XXe siècles. Il a publié des ouvrages et des articles sur le genre masculin et sur la virilité et poursuit ses recherches sur l’histoire des passions.

André Rauch
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Lycée Voltaire
Université de Strasbourg
Université de Strasbourg (d) (doctorat) (jusqu'en )
Université Paris-Descartes (doctorat) (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Historien du sport, historien, professeur d'universitéVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse

Biographie professionnelleModifier

Après ses études au lycée Voltaire de Paris, André Rauch intègre en 1959 le CREPS de Strasbourg comme élève-professeur d'EPS et obtient le CAPEPS en 1964. Il obtient un doctorat en philosophie à l'université de Strasbourg en 1967, sous la direction de Georges Gusdorf, puis son doctorat d'État ès lettres et sciences humaines à l’université Paris-Descartes en 1980 sous la direction du professeur Georges Snyders. En 1983, il est nommé professeur des universités à l'université Montpellier 1 (1983-1987) puis à l'université de Strasbourg (1987-2007)[1].

Il a également œuvré comme professeur d’EPS au lycée d’État mixte de Strasbourg-Neudorf (1964-1967), à l’Institut national des sports de Tunis (1967-1969), au CREPS de Dinard (1969-1973) puis au CREPS et à l'Unité d'Enseignement et de Recherche d'Éducation Physique et Sportive (UEREPS) de Strasbourg II (1973-1982)[2],[3].

PublicationsModifier

André Rauch a publié de nombreux ouvrages et contributions, que ce soit en nom propre, en direction ou en co-direction[4] :

Ouvrages en nom propreModifier

Direction d'ouvrages et contributionsModifier

Articles dans des revues à comité de lecture, nationales et internationalesModifier

  • Mixité et sexualité à l’école. Histoire ragaillardie du corps in Revue du XXe siècle. Revue d’histoire, .
  • Histoire, l’hypothèse du masculin, Bulletin de l’Association pour le développement de l’histoire culturelle, n° 8-.
  • « L'enfant du pays » Champions en Alsace (1920-1980); in Vingtième siècle. Revue d'histoire 1999 - Volume 61 - numéro 1.

Ainsi que nombreux chapitres d’ouvrages et publication d’actes de colloque[5], articles dans des revues sans comité de lecture[6] et entrées de dictionnaires[7].

Fonctions diversesModifier

André Rauch assume :

  • la présidence de la 74e section du Conseil national des universités de 1986 à 1995
  • la direction du Centre de recherches européennes en éducation corporelle (CREEC) de 1986 à 1995 et de l’équipe d’accueil en sciences du sport à l’université Marc Bloch de Strasbourg (1988-1996) où il élu au conseil scientifique de 2004 à 2006.
  • la direction d'une collection aux éditions Armand Colin de 2000 à 2006.
  • une fonction d'expertise pour l’institut Emilie Duchâtelet de 2009 à 2013.
  • la codirection et l'organisation de nombreux séminaires et colloques :
    • directeur du séminaire doctoral « Le corps noir », université Marc-Bloch (2004-2007).
    • codirecteur du séminaire « L’obésité dans la culture. Le gros et le gras », université Paris 1-Sorbonne. (2005-2006), codirectrice : Julia Csergo.
    • directeur du séminaire « Histoire de la télévision » (2007-2010), université Paris 1 Sorbonne–Paris VII, Denis Diderot,
    • membre organisateur de « La rencontre des mémoires : la réconciliation » (2010-2012) université de Strasbourg :
    • codirecteur du colloque « La justice et les représentations du crime » (2010 25-), Isor Paris 1 Sorbonne, codirectrice : Myriam Tsikounas.
    • co-organisateur du séminaire « La Cruauté » université Paris 1-Panthéon-Sorbonne–université de Poitiers (2013-2014), codirecteurs : Frédéric Chauvaud et Myriam Tsikounas.

NotoriétéModifier

André Rauch est professeur invité de l’université Johannes Gutenberg de Mayence, en République fédérale d'Allemagne en 1994/1995 et de l'université Antilles-Guyane en 1997/1998.

En 2005 il est intronisé docteur honoris causa par l’université de Mayence. Inscrit au Who's Who[8].

Notes et référencesModifier

  1. André Rauch sur Canal-U
  2. André Rauch sur Babelio
  3. « André Rauch » (consulté le 15 novembre 2019)
  4. Présentation d'André Rauch sur France-Inter
    • Les usages du temps libre, in : La Culture de masse en France de la Belle Époque à aujourd’hui (dir. F. Sirinelli, J.P. Rioux), Hachette-Pluriel, 2006.
    • La virginité de Sainte Odile et la liberté de Marianne, in : La République en représentations. Autour de l'œuvre de Maurice Agulhon (dir. Agulhon Maurice, Becker Annette et Cohen Évelyne), Publications de la Sorbonne, 2006.
    • Faire du sport dans les normes, in : Tout ce que vous avez voulu savoir sans jamais oser le demander (dir. Michel Soulé), édit. Erès, 2006.
    • Le coup de boule de Zizou sauvera-t-il notre virilité de sa crise ?, in : À quoi rêvent les hommes ? (dir : Frydman René & Flis-Trèves Muriel), édit. Odile Jacob, 2006.
    • Menaces viriles sur les banlieues françaises. 1989-2005, in : Hommes et masculinités de 1789 à nos jours, Autrement, coll. Mémoires/Histoire, Sept. 2007.
    • (en) Threatening Virility in the French Banlieues, 1989-2005, in : French Masculinities, History, Culture and Politics, (Edited by Forth Christopher & Taithe Bertrand), Palgrave, 2007.
    • Corps noirs pour écrans couleur (1964-1996), in : Évelyne Cohen & Marie-Françoise Lévy (dir.), La télévision des trente glorieuses. Culture et politique, CNRS éditions, 2007.
    • Les guides, une manière d’être dans la ville touristique. Visiter Florence avec le Baedeker, le guide Autrement et le Routard , in : Knafou Rémy Duhamel Philippe (dir.), Mondes urbains du tourisme, édit. Belin, 2007.
    • Le manuel de gymnastique : une grande utopie pédagogique du XIXe siècle, in : Wacker Christian & Marxen Robert (dir.), Olympia – Ideal und Wirklichkeit, LIT Verlag, Berlin, 2008.
    • Les pionniers du plat régional et du vin de pays - France, 1920-1940. in : Voyages en gastronomies. L’invention des capitales et des régions gourmandes (Dir. Csergo Julia), éditions Autrement, coll. Mutations, 2008.
    • Le coup de boule de Zizou : crise de notre virilité ?, in : Sextant, « Masculinités » Publications de l’université Libre de Bruxelles, 2009.
    • Le voyageur et le touriste, in : In Situ, revue des patrimoines, décembre, 2010.
    • Quelques pistes d’historien sur le masculin, in : D. Welzer-Lang et C. Zaouche Gaudron (Eds.), Masculinités : état des lieux. Toulouse : Eres., 2011.
    • Histoire : l’hypothèse du masculin, in : Dix ans d’histoire culturelle, ENSSIB, 2011.
    • Le défi sportif, une expérience de la virilité in : Corbin, Alain (dir.), Histoire de la virilité, tome 2, Le Seuil, 2011.
    • Plaidoyer d’Assises en faveur de la misogynie. Riom 1936, in : L’Historien, le juge et l’assassin (dir. Myriam Tsikounas, André Rauch), Publications de la Sorbonne, février 2012.
    • Une semaine de sport à la télévision, septembre 1967 in : Une semaine ordinaire de télévision, édit. Les Publications de la Sorbonne, mars 2012.
    • Résilience et défi sportif, in : 1er Congrès Mondial sur la Résilience (Présidence : Boris Cyrulnik, Laurent-Éric Le Lay), juin 2012.
    • N’est pas un héros qui veut, préface, Saisons d’Alsace, Le Panthéon alsacien, juin 2012, n° 52.
    • Les grands maillots d’Alsace, Saisons d’Alsace, Le Panthéon alsacien, juin 2012, n° 52.
    • Au Panthéon des grands maillots, in : Colloque Eurosport : Le sportif, héros en temps de paix, 19 septembre 2012.
    • L’atelier du peintre, catalogue de l’exposition : Un été au bord de l’eau – Loisirs et impressionnisme, musée des beaux-arts de Caen, 2012/13. Publication des Musées de France.
    • Une semaine de sport à la télévision. Septembre 1967, in : Une semaine ordinaire de télévision, Presses universitaires de Rennes, 2014.
  5. * Figures viriles : Le sportif, le soldat, le père in : Clio. Revue suisse sur les dialectiques de l’histoire. N° 13 – 2013. Éditions Antipode, Genève (Suisse).
    • Du temps libre… mais bien rempli, in : Historia, Les 30 glorieuses, hors série, juin 2012.
    • Pâques et le printemps, in : En Alsace, mars 2012.
    • L’événement amoureux dans le grand âge, Table-ronde, Forum européen de bio-éthique, Strasbourg, (Pr Nisand Israël), février, 2011.
    • L’avènement de la gymnastique en Alsace, DNA, spécial 100 ans de sports en Alsace, 2010.
    • Un temps pour Dieu, un temps pour soi, La Rencontre des Mémoires : Mémoire et Religions, Strasbourg, 10-12 mai, 2010.
    • De la virilité aux masculinités. Une brève histoire de l’identité masculine, in Bulletin de la Ligue de l’enseignement, 2010.
    • Cap : santé, loisir et bien-être. XIXe XXIe siècle, in : Destination Normandie. Deux siècles de tourisme, Continents édition, 2009.
    • Sommes-nous devenus dépendants de normes de santé ?, in Alcoologie et addictologie, mars 2008, tome 30, n° 1., 2008.
    • Apparence et transparence. Du regard des autres à la sensation de soi, in : le corps, le sujet, l’altérité, Revue française de yoga, n° 35, janvier 2007.
    • Un 1936 des femmes, Lumières sur le CCAS, Paris, éditions Cercle d’Art, 2006.
    • Masculinités, in Dictionnaire des sexualités (dir : Janine Mossuz-Lavau), 2013.
    • Boxe, in Dictionnaire de la violence, PUF 2011
    • Tourisme, « corps », « loisirs », in Dictionnaire d’histoire culturelle de la France contemporaine, PUF, 2009.
    • Loisirs, in Dictionnaire de la Ve République, édit. A. Colin, 2008.
  6. André Rauch

Liens externesModifier