André Dugès

producteur et réalisateur français
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Dugès.

André-Adolphe-Lucien-Jean Dugès-Delzescauts dit André Dugès né le à Saint-Quentin (Aisne)[1] et mort après juin 1943, est un producteur et un réalisateur français.

BiographieModifier

Fils d'un inspecteur des Finances[2] nommé receveur particulier des Finances de l'arrondissement de Saint-Quentin en 1877[3], André Dugès est également le petit-neveu du médecin et naturaliste Antoine Louis Dugès (1797-1838)[4]. Il perd son père alors qu'il n'a pas un an et est élevé par sa mère chez ses grands-parents à Melun.

André Dugès entame très tôt une carrière militaire et devient officier d'Intendance. En , il épouse à Paris Marie-Louise Homberg (1889-1929), fille d'un capitaine d'artillerie[5], dont il aura deux filles. Au milieu des années 1920, il quitte l'armée avec le grade de colonel et entre dans la société des Établissements Jacques Haïk comme directeur artistique puis directeur de production. On perd sa trace après la sortie du dernier film qu'il produit en 1943.

FilmographieModifier

comme réalisateur :

comme dialoguiste :

comme directeur de production :

Notes et référencesModifier

  1. Acte de naissance n° 759 (vue 255/482). Archives départementales de l'Aisne en ligne, état-civil de Saint-Quentin, registre des naissances de 1881, avec mention marginale de mariage.
  2. Edouard Dugès-Delzescauts (Melun 1836-Saint-Quentin 1882).
  3. Actes officiels. Finances. Le XIXe siècle, 12 juin 1877, p. 4, disponible sur Gallica.
  4. Par son frère Louis-Marie-Adolphe Delzescauts-Dugès, greffier de Justice de Paix (1802-1877).
  5. Publications de mariages du dimanche 6 octobre 1912. Le Gaulois, 7 octobre 1912, p. 4, disponible sur Gallica.
  6. Courrier cinéma. Autour de L'Epreuve 1914-1918. Paris-Soir, 12 avril 1927, p. 5, disponible sur Gallica.
  7. L'activité cinégraphique. Cinéa, 15 septembre 1927, p. 23, disponible sur Gallica.
  8. Cinématographes. La distribution de L'Epreuve. Comoedia, 23 septembre 1927, p. 3, disponible sur Gallica.
  9. Cinématographes. La Grande Epreuve. Comoedia, 16 décembre 1927, p. 3, disponible sur Gallica.

Liens externesModifier