Anciens faubourgs de Paris

Cet article recense les principaux anciens faubourgs de Paris.

Les neuf faubourgs de Paris à la fin du XVIe siècleModifier

Au sortir des Guerres de religion, Paris compte autour de l'enceinte de Charles V neuf faubourgs[1], cinq rive gauche, trois au nord et un à l'ouest.

Villeneuve-lès-Gravois, faubourg situé entre Montorgueil et Montmartre, a été détruit par la guerre.

Les quatorze faubourgs de Paris à la fin du XVIIe siècleModifier

Quatorze faubourgs sont annexés à la ville de Paris par un édit de , confirmé par un arrêt du Conseil de et une déclaration du roi[2],[3] :

Faubourgs plus anciensModifier

Faubourgs plus récentsModifier

Liste des voies de Paris portant le nom d'un faubourgModifier

Huit rues de Paris conservent une appellation rappelant leur appartenance passée à un faubourg :

Liste des quartiers administratifs de Paris portant le nom de faubourgModifier

Deux des quatre-vingts quartiers administratifs de Paris portent le nom d'un faubourg :

Notes et référencesModifier

  1. Th. Platter, Description de Paris, Bâle, 1599, cité in L. Sieber, in Mémoires de la Société de l'histoire de Paris et de l’Île-de-France, p. 167-224, Paris, 1896.
  2. « Les quartiers de Paris » [html], sur paris-atlas-historique.fr, Atlas historique de Paris (en ligne) (consulté le ).
  3. « Les quartiers au début du XVIIIe d'après le plan de La Caille 1714 », Atlas historique de Paris (en ligne) (consulté le ).

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier