Ouvrir le menu principal

Un anagnoste est la personne qui lit les écrits d'un maître lors de ses cours.

Sommaire

HistoireModifier

Aristote était anagnoste de Platon ; dans ce contexte, le mot est traduit par « lecteur » ou l'acception « liseur ».

Empire byzantinModifier

Dans l'Église orthodoxe byzantine, on parle également d'un lecteur : il s'agit au départ d'un laïc, puis d'un clerc mineur, dont la fonction première est de lire, depuis l'ambon, les textes des épîtres. Le nombre de lecteurs de la Grande Église fut limité par Héraclius à 160. Les patriarches du IXe siècle Jean VII le Grammairien et Photios commencèrent leur carrière ecclésiastique comme lecteurs.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier