Ouvrir le menu principal

Anabases

Revue d'histoire et d'historiographie
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anabase.

Anabases  
Discipline histoire ancienne,
historiographie
Langue français, anglais, allemand, italien, espagnol
Directeur de publication Pascal Payen
Publication
Maison d’édition Université Toulouse II-Le Mirail
Période de publication 2005 à aujourd’hui
Fréquence semestriel
Accès ouvert [1]
Indexation
ISSN (papier) 1774-4296
ISSN (web) 2256-9421
Liens

Anabases. Traditions et réceptions de l’Antiquité est une revue scientifique portant sur la réception de l'Antiquité. Créée en 2005 par l’équipe de recherche PLH-ERASME (Université Toulouse II-Le Mirail)[1], cette revue semestrielle répond à un projet scientifique qui fait de l’Antiquité un objet de dialogue culturel. Elle s’inscrit dans le champ des Reception Studies, bien implantées dans le monde anglo-saxon, allemand et italien. Anabases se veut une revue transversale et comparatiste, à trois niveaux : entre les disciplines, entre les aires culturelles et entre les périodes.

PublicationModifier

La revue est semestrielle. Les anciens numéros sont disponibles en texte intégral sur le site OpenEdition Journals, tandis que les numéros les plus récents ne sont présentés que sous forme d'extraits.

ContenuModifier

La revue Anabases comprend six sections :

  1. Historiographie et identités culturelles : quel est l'apport de l'Antiquité dans la construction des identités culturelles, dans le discours historiographique et politique ?
  2. Traditions du patrimoine antique traite les questions de transmission et de réception des textes, de formation et de fonctionnement des autorités, de mise en valeur du patrimoine artistique, etc.
  3. Archéologie des savoirs, sur la manière dont des disciplines ou des savoirs spécialisés se construisent en rapport avec l'Antiquité, sur les réseaux de savants, le rôle des institutions, etc.
  4. Actualités et débats : en écho à un événement culturel, une publication récente, une controverse, une rencontre avec un grand savant, etc.
  5. L'atelier de l'histoire : brefs bulletins présentant des recherches ou des thèses en cours, des ressources nouvelles, des initiatives, des projets scientifiques, etc.
  6. Comptes rendus d'ouvrages récemment parus dans toutes les langues.

Parmi les sujets publiés par Anabases, on peut citer :

  • un dossier sur « La nation et l'Antiquité » (no 1, 2005)[2] ;
  • un entretien inédit avec Jean-Pierre Vernant (nos 7 et 8, 2008)[3] ;
  • un dossier intitulé « La chaîne du savoir. Filiations et parcours intellectuels dans les Sciences de l'Antiquité » (no 10, 2009)[4] ;
  • un entretien avec Maurice Sartre (no 13, 2011)[5] ;
  • un dossier sur « Les antiquisants français au XXe siècle : parcours d'historiens engagés » (no 15, 2012)[6] ;
  • un inédit de Michel Foucault sur la parrhêsia en Grèce ancienne (no 16, 2012)[7].

Notes et référencesModifier

  1. « Anabases », Le Monde diplomatique,‎ (ISSN 0026-9395)
  2. « La Nation et l'Antiquité », Anabases, no 1,‎ , p. 15-161 (ISSN 1774-4296, lire en ligne).
  3. « Entretien inédit (I) : Comme une barque sur un fleuve... », Anabases, no 7,‎ , p. 17-32 (ISSN 1774-4296, lire en ligne) et « Entretien inédit (II) : « Ce que je pensais, ce que je faisais » », Anabases, no 8,‎ , p. 13-24 (ISSN 1774-4296, lire en ligne).
  4. « La chaîne du savoir. Filiations et parcours intellectuels dans les Sciences de l’Antiquité », Anabases, no 10,‎ , p. 27-115 (ISSN 1774-4296, lire en ligne).
  5. « Maurice Sartre et le métier d'historien », Anabases, no 13,‎ , p. 175-206 (ISSN 1774-4296, lire en ligne).
  6. « Les Antiquisants français au XXe siècle : parcours d'historiens engagés », Anabases, no 15,‎ , p. 11-84 (ISSN 1774-4296, lire en ligne).
  7. « La Parrêsia », Anabases, no 16,‎ , p. 157-188 (ISSN 1774-4296, lire en ligne).

Liens externesModifier