Amélie de Saxe-Weimar-Eisenach

Amélie de Saxe-Weimar-Eisenach
AmaliaSaxeWeimarEisenach.jpg
Titre de noblesse
Princesse
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 42 ans)
WalferdangeVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Louise de Saxe-Weimar-Eisenach (d)
Guillaume Charles de Saxe-Weimar-Eisenach (d)
Amélie Auguste de Saxe-Weimar-Eisenach (d)
Édouard de Saxe-Weimar-Eisenach
Herman de Saxe-Weimar-Eisenach
Gustave de Saxe-Weimar-Eisenach (d)
Anne de Saxe-Weimar-Eisenach (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Henri d'Orange-Nassau (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata

Amélie Maria da Gloria d'Augusta (Gand, - Walferdange, Luxembourg, ), princesse de Saxe-Weimar-Eisenach, est la première épouse du prince Henri d'Orange-Nassau, le fils du roi Guillaume II des Pays-Bas.

BiographieModifier

Elle est la fille du prince Bernard de Saxe-Weimar-Eisenach qui se met aux services des Pays-Bas et se distingue à la Bataille de Waterloo et d'Ida de Saxe-Meiningen, fille de Georges Ier de Saxe-Meiningen.

Elle rencontre Henri, aux côtés de son frère Alexandre, sur l'île de Madère en 1847. Elle épouse Henri à Weimar le et ils s'installent au château de Walferdange au Luxembourg, où il est Stathouder. Comme elle l'a été avant son mariage, elle est active dans les organismes de bienfaisance devenant très populaire. C'est grâce à elle que les jardins d'enfants, à l'initiative de Friedrich Fröbel, sont introduits dans la région. Le mariage, cependant, reste sans enfant. À sa mort en 1872, elle est enterrée dans la Nouvelle église de Delft à Delft. En 1876, la ville de Luxembourg dévoile une statue d'elle en présence d'Henri. Une avenue de la ville est nommée en hommage à la princesse.

Liens externesModifier