Algernon Seymour (7e duc de Somerset)

Algernon Seymour, 7e duc de Somerset (), titré comte de Hertford jusqu'en 1748, de Petworth House dans le Sussex, est un militaire, homme politique et propriétaire foncier britannique.

Algernon Seymour
Fonctions
Membre du Parlement d'Angleterre
Membre du 4e Parlement de Grande-Bretagne (d)
4e Parlement de Grande-Bretagne (en)
Membre du 5e Parlement de Grande-Bretagne (d)
5e Parlement de Grande-Bretagne (en)
Membre du Parlement anglais de 1705-1707
Membre du 3e Parlement de Grande-Bretagne (d)
3e Parlement de Grande-Bretagne (en)
Membre du premier parlement de Grande-Bretagne
Parlement britannique de 1707
Membre du 2e Parlement de Grande-Bretagne (d)
2e Parlement de Grande-Bretagne (en)
Lord-lieutenant du Sussex
Titres de noblesse
Baron Percy (en)
-
Baron Beauchamp (en)
-
Baron Seymour de Trowbridge (en)
-
Duc de Somerset
-
Comte de Northumberland
-
Comte d'Egremont (en)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
Sépulture
Activités
Homme politique, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Seymour (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Elizabeth Seymour (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Catherine Seymour (d)
Catherine Seymour (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Frances Seymour (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Elizabeth Percy
George Seymour (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Arme
Grade militaire
Blason

Famille modifier

Seymour est le seul fils de Charles Seymour, par sa première épouse, l'héritière d'Elizabeth Percy, baronne Percy dans son propre droit, le seul enfant survivant de Josceline Percy (11e comte de Northumberland)[1].

Carrière publique modifier

Seymour est élu député whig au Parlement pour Marlborough en 1705, un siège qu'il occupe jusqu'en 1708, puis représente le Northumberland jusqu'en 1722. De 1740 à 1750, il est colonel du Royal Horse Guards. Il est lord-lieutenant du Sussex de 1706 à 1750 et Custos Rotulorum du Wiltshire, de 1726 à 1750. En 1737, il est nommé gouverneur de l'île de Minorque, un poste qu'il occupe jusqu'en 1742, puis est gouverneur de Guernesey jusqu'en 1750. En 1748, il succède à son père dans le duché.

Mariage et descendance modifier

En 1713, il épouse Frances Thynne (en), fille de Henry Thynne (1675-1708) et petite-fille de Thomas Thynne, 1er vicomte de Weymouth. Ils ont deux enfants:

Succession modifier

Le fils unique du duc, Lord Beauchamp meurt célibataire, en 1744, à l'âge de 19 ans. En 1748 Somerset est créé baron de Warkworth, du château de Warkworth dans le comté de Northumberland, et comte de Northumberland, son gendre Hugh Smithson, 4e baronnet étant désigné comme successeur. Il est en même temps créé baron de Cockermouth, dans le comté de Cumberland, et comte d'Egremont, avec ses neveux, Charles Wyndham, 4e baronnet, et Percy Wyndham-O'Brien, comme héritier, un titre détenu par un ancien membre de la famille, Thomas Percy, 1er baron Egremont.

Algernon est mort en 1750, et est enterré dans la voûte Northumberland dans l'abbaye de Westminster[2]. Il est l'un des plus riches propriétaires fonciers en Angleterre, mais comme il est mort sans fils survivant, ses propriétés ont été réparties après sa mort. Le titre ducal est passé à un lointain cousin, Edward Seymour, 8e duc de Somerset. Le comté de Northumberland et la succession de la famille Percy sont passés à sa fille et son mari (le château d'Alnwick, Northumberland House et Syon House). Petworth House dans le Sussex passe à son neveu Charles Wyndham, 2e comte de Egremont. Plus tard, les ducs de Somerset ont vécu à Maiden Bradley.

Références modifier

Liens externes modifier