Ouvrir le menu principal

Alfred de Foville

statisticien et économiste français

Alfred de Foville, né le à Paris où il est mort le , est un économiste et statisticien français, qui par ses travaux, a su être aussi bien un géographe des transports et de l'habitat qu'un spécialiste des échanges monétaires ou du monde rural. Ce fondateur de l'institut français de statistique a marqué l'école géographique et le milieu architectural par sa mise en évidence des maisons-types régionales.

BiographieModifier

Après des études à École polytechnique, il est successivement auditeur au Conseil d'État, chef du Bureau de statistique et de législation comparée du ministère des Finances de 1873 à 1893, puis directeur des Monnaies et Médailles de 1893 à 1900.

Il est professeur à École libre des sciences politiques où il succède en 1880 à Paul Leroy-Beaulieu à la chaire des finances publiques. Il est cofondateur de l'Institut international de statistique en 1885. En 1896, il est élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques, dont il est président en 1907 et secrétaire perpétuel en 1909.

Entre 1885 et 1887, profitant d'une enquête menée par le ministère des Finances qui cherche à avoir une meilleure description des propriétés bâties dans les cadastres, de Foville, qui initie donc cette première enquête, éprouve la nécessité de réaliser également une typologie des maisons françaises, plus spécifiquement au sein de l'habitat rural afin de dégager des maisons-types pouvant illustrer les conditions d'habitation en France à l'époque.

À sa mort, Paul Vidal de La Blache dira de lui : « Son œuvre principale en ce qui touche nos études est l’enquête sur les conditions de l’habitation en France, les monographies dont elle se compose constituent un répertoire des plus utiles où se reflètent dans un de ses traits caractéristiques la variété de physionomies de la France. »

OuvragesModifier

  • La Transformation des moyens de transport et ses conséquences économiques et sociales, 1880
  • L'Administration de l'agriculture au contrôle général des finances (1785-1787), avec Henri Pigeonneau, 1882 Texte en ligne
  • Le Morcellement. Études économiques et statistiques sur la propriété foncière, 1885 Texte en ligne
  • La Richesse en France et à l'étranger, 1893 Texte en ligne
  • Les Maisons-Types. Enquête sur les conditions de l'habitation en France, avec Jacques Flach, 2 vol., 1894-1899 Texte en ligne 1 2
  • La Monnaie. Économie sociale, 1907

BibliographieModifier

  • René Stourm, Notice historique sur la vie et les œuvres de M. Alfred de Foville, Institut de France, Académie des sciences morales et politiques, Firmin-Didot, Paris,
  • Paul Vidal de La Blache, Eugène d'Eichthal et al., À la mémoire de Alfred de Foville, 1842-1913, Plon-Nourrit, Paris, 1914

Lien externeModifier