Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blalock.

Alfred Blalock, né le à Culloden (Géorgie) et mort le à Baltimore est un chirurgien américain connu surtout pour ses travaux sur l'état de choc et pour son invention du shunt de Blalock-Taussig, une technique chirurgicale qu'il a mise au point en collaboration avec le technicien en chirurgie afro-américain Vivien Thomas et la cardiologue pédiatrique Helen Taussig pour éviter la cyanose de la tétralogie de Fallot (mieux connue sous le nom de « syndrome des enfants bleus » (blue baby syndrome). Cette opération inaugure l'ère de la chirurgie cardiaque moderne.

Sommaire

Jeunesse et début de carrièreModifier

À l'âge de 14 ans, Blalock s'inscrit à l'Académie militaire de Georgie (Georgia Military Academy) une école préparatoire à l'université de Georgie. Pendant ses années d'étudiant, il est membre du chapitre delta de la fraternité Sigma Chi. Ayant obtenu son diplôme de Bachelor of Arts (A.B.) en 1918, âgé de 19 ans, Blalock entre à la Johns Hopkins Medical School, où il partage une chambre avec Tinsley Harrison. L'amitié qui se noue entre eux durera toute leur vie. Blalock est diplômé en médecine de Johns Hopkins en 1922. Admirateur de William Halsted, il reste à Baltimore les trois années suivantes dans l'espoir de décrocher une place de résident en chirurgie à Johns Hopkins. Il y effectue son internat en urologie, une année comme assistant en chirurgie générale (contrat qui ne sera pas renouvelé), et un externat en ORL.

L'université VanderbiltModifier

En juillet 1925, il rejoint son ami Harrison à l'université Vanderbilt à Nashville pour y être employé comme premier chef-résident en chirurgie sous la direction de Barney Brooks, le premier professeur de chirurgie et chef du Service de Chirurgie du Vanderbilt University Hospital. Il a un rôle actif dans l'enseignement des étudiants de troisième et quatrième année et en conséquence se voit confier la charge du laboratoire de recherche chirurgicale. Durant les années qu'il passe à Vanderbilt, ses travaux portent sur la nature et le traitement du choc hémorragique et traumatique. Expérimentant sur les chiens, il découvre que le choc chirurgical est causé par une perte de sang et préconise l'utilisation de plasma ou de sang complet au début du choc. Grâce à ces travaux de nombreuses vies seront sauvées pendant la seconde Guerre mondiale. On doit également à Blalock le perfectionnement de la chirurgie d'ablation du thymus dans le traitement de la myasthénie, risquée à cette époque en raison des complications fréquentes de l'anesthésie chez ces patients. Le 26 mai 1936, soit vingt-cinq ans après l'intervention princeps de Ferdinand Sauerbruch, Blalock opère avec succès une jeune fille de 19 ans atteinte d'une forme généralisée de myasthénie, associée à une tumeur du thymus ne répondant pas à la radiothérapie[1],[2].

À Vanderbilt, Blalock est aussi sujet à de fréquents accès de tuberculose.

Johns HopkinsModifier

 
Représentation schématique de l'anastomose de Blalock-Taussig entre artère sous-clavière droite et artère pulmonaire droite. A/ anastomose initiale - B/ anastomose modifiée.

Quand Blalock se voit proposer le poste de chef de service de Chirurgie à Johns Hopkins Hospital en 1941, il demande que son assistant Vivien Thomas puisse le suivre. Les deux hommes entretiennent une relation étroite pendant plus de trente ans. Ensemble, ils développent une technique de shunt permettant de court-circuiter la coarctation de l'aorte. C'est à ce moment que Helen Taussig lui soumet le problème du syndrome des enfants bleus - une malformation cardiaque congénitale appelée tétralogie de Fallot qui aboutit à une oxygénation insuffisante du sang. Le shunt et l'operation qu'ils mettent au point (l'anastomose de Blalock-Taussig) non seulement sauve directement des milliers de vies, mais auissi marque le début de la chirurgie cardiaque. C'est en effet la première opération réussie sur le cœur humain de l'ère de la médecine moderne[3]. En 2004, 1.75 million d'interventions cardiaques sont effectuées chaque année aux états-Unis.

Blalock prend sa retraite hospitalière en 1964, deux mois et demi exactement avant son décès[4].

Il est l'auteur de plus de 200 articles et d'un ouvrage intitulé : Principes de chirurgie, choc et autres problèmes (Principles of Surgery, Shock and Other Problems) et donne plus de 40 conférences honoraires. Il est nommé professeur honoraire de neuf universités et membre de 43 sociétés médicales aux états-Unis et dans d'aures pays[4].

Vie privéeModifier

Il épouse Mary Chambers O'Bryan en 1930; ils ont ensemble trois enfants. Après la mort de sa femme, il se remarie avec Alice Waters en 1959[4]

HonneursModifier

En 1954 il se voit décerner (avec Robert Gross et Helen Taussig) le prix Albert-Lasker pour « des contributions remarquables à la chirurgie et à la science cardiovasculaire » (« distinguished contributions to cardiovascular surgery and knowledge »[5]

Il a donné son nom au bâtiment des sciences Cliniques Alfred Blalock (Alfred Blalock Clinical Sciences Building) à l'hôpital Hopkins.

FilmsModifier

  • Partners of the Heart : film documentaire de Spark Media de 2003 dans la série American Experience de PBS, qui relate la collaboration entre Blalock et Vivien Thomas à l'université Vanderbilt et à Johns Hopkins. Le film est réalisé par Andrea Kallin qui a écrit le scénario avec Lou Potter puis a été tourné une deuxième fois sous la direction de Bill Duke avec Morgan Freeman comme narrateur[6],[7],[8]. Partners of the Heart a remporté le prix du meilleur documentaire historique de l'organisation des historiens américains en 2004[9].
  • La Création de Dieu (Something the Lord Made) : téléfilm américain de 2006 diffusé sur HBO, produit par Robert Cort qui raconte la collaboration entre Blalock et Thomas et la mise au point de l'anastomose de Blalock-Taussig, avec Alan Rickman dans le rôle d'Alfred Blalock et Mos Def dans celui de Vivien Thomas. Ce film a gagné trois Emmy Awards dont celui du meilleur film adapté pour la télévision[10].

BibliographieModifier

  • (en) Thomas, Vivien T., Partners of the Heart: Vivien Thomas and His Work With Alfred Blalock, (originally published as Pioneering Research in Surgical Shock and Cardiovascular Surgery: Vivien Thomas and His Work with Alfred Blalock), University of Pennsylvania Press, 1985. (ISBN 0-8122-1634-2).
  • (en) McCabe, Katie, "Like Something the Lord Made" [Washingtonian magazine, August 1989. Reprinted in Feature Writing for Newspapers and Magazines: the Pursuit of Excellence, ed. by Jay Friedlander and John Lee. May also be accessed by going to the web site for the HBO film Something the Lord Made, www.hbo.com/films/stlm.
  • (en) Merrill WH, "What's Past is Prologue", Ann Thorac Surg 1999; 68:2366-75.

RéférencesModifier

  1. (en) A. Blalock, MF. Mason, HJ. Morgan et al., « Myasthenia and tumours of the thymus gland, report of a case in which the tumour was removed », Ann Surg, vol. 110,‎ , p. 554-561
  2. (en) Trevor Hughes, « The early history of myasthenia gravis », Neuromuscular disorders, vol. 45,‎ , p. 878-886
  3. Field, Mike, "Hopkins pioneered 'blue baby' surgery 50 years ago; 'I Remember... Thinking It Was Impossible'", The Gazette, May 30, 1995
  4. a b et c Strayhorn, David, Memorial: Alfred Blalock, M.D., National Institutes of Health
  5. .Lasker Award 1954
  6. American Experience | Partners of the Heart
  7. Amazon.com: American Experience - Partners Of The Heart: Morgan Freeman, Dr. Levi Watkins, Dr. J. Alex Haller Jr., John Dryden (IV), Dr. Helen Taussig, Dr. Denton A. Cooley, C...
  8. Partners of the Heart
  9. Erik Barnouw Award Winners
  10. (en) Dentist Had Hankering for Show Business, Washington Post, November 11, 2007

Liens externesModifier