Ouvrir le menu principal

Alexandre Dmitrievitch Zinoviev

homme politique russe
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zinoviev.
Alexandre Dmitrievitch Zinoviev
4-30 iil cr.jpg
Alexandre Dmitrievitch Zinoviev,
portrait par Ilya Efimovitch Repine.
Biographie
Naissance
Décès
(à 76 ans),
Rome
Sépulture
Nationalité
Allégeance
Formation
École Karl May (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Fratrie
Enfant
Lev Aleksandrovich Zinoviev (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions

Alexandre Dimitrievitch Zinoviev, en russe : Александр Дмитриевич Зиновьев, né à Koporie le () et mort à Rome le (à 76 ans) (), est un homme politique russe, conseiller secret (1906), gouverneur civil de Saint-Pétersbourg du à janvier 1911, membre du Conseil d'État de l'Empire russe (1911), maréchal de la noblesse du à février 1904.

BiographieModifier

Issu d'une vieille famille de la noblesse russe, Alexandre Dimitrievitch Zinoviev étudia à l'Université de droit de Saint-Pétersbourg et obtint son diplôme en 1877.

De 1884 à 1897, Alexandre Dimitrievitch Zinoviev fut un député de la noblesse pour la région de Saint-Pétersbourg. Entre 1897 et 1902, il remplit les fonctions de chef de la noblesse de cette même région. Le , Nicolas II le nomma gouverneur civil de Saint-Pétersbourg et il demeura à ce poste jusqu'en . Pendant cette même période, il fut administrateur principal de la région de Saint-Pétersbourg et de Krestovsky-Malo. En 1911, Alexandre Dimitrievitch Zinoviev fut admis au Conseil d'État.

Pendant son mandat de gouverneur civil de Saint-Pétersbourg, la cathédrale de la Résurrection, dont les travaux débutèrent en 1883, prirent fin en 1907.

Après la Révolution bolchevique, Alexandre Dimitrievitch Zinoviev quitta la Russie. Il mourut à Rome en 1931.

Il est le frère de Lydia Dimitrievna Zinovieva-Annibal (1866-1907), poétesse et écrivain, seconde épouse de Viatcheslav Ivanovitch Ivanov avec qui elle anima à Saint-Pétersbourg « La Tour », le plus important salon littéraire et artistique de l’« Age d'argent » russe.

BibliographieModifier

N. Dlougolenski, Autorités militaires civiles et de police de Saint-Pétersbourg, 1703-1917, Saint-Pétersbourg, 2001, p. 237-239.

Voir aussiModifier