Alessandro Longhi

peintre et graveur italien

Alessandro ou Messio Falca dit Longhi, né en 1733 à Venise où il est mort le [1], est un peintre italien et un graveur de l’école vénitienne.

Alessandro Longhi
Image dans Infobox.
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Lieu de travail
Père

BiographieModifier

Après avoir appris les premiers rudiments de son père, Pietro Longhi, il est l'élève de Giuseppe Nogari et se dirige tout d'abord vers des sujets religieux.

Vers 1755, il abandonne ce thème quand il s'affirme comme l'un des portraitistes les plus côtés de Venise. À vingt-six ans il devient membre de l'Académie des Beaux-Arts et peu après (1761-1777) il s'inscrit à la Fraglia des peintres vénitiens.

ŒuvreModifier

Dans sa jeunesse il se consacre à un ouvrage de biographies des peintres vénitiens du XVIIIe siècle, les Vite e ritratti dei famosi Pittori Veneziani istorici piu rinomati del presente seculo..., publié en 1763 pour lesquels il exécuta une série de gravures des portraits des peintres mentionnés, précédés d'esquisses à l'huile en partie identifiables (Portrait de Piazzetta, Ca' Rezzonico, Venise et Portrait de Francesco Fontebasso galerie Sabauda, Turin). Son activité qui se poursuit très intensément jusqu'en 1797, peut aisément être reconstituée grâce à des œuvres signées et datées[2].

La relation avec l'œuvre de Nogari ainsi que l'influence de Rosalba Carriera et de Fra Galgario, sensible dans ses premiers portraits, est moins évidente dans ses œuvres plus tardives comme le Portrait de Chagi Abdurahman Agà (collection Orsi, Milan) daté de 1764 où sa personnalité s'affirme de façon indépendante[2].

À signaler cinq pièces importantes : la Philosophie pythagoricienne ; un More battant du tambour ; un Charlatan ; un Gondolier dansant avec une dame ; et une Mascarade vénitienne.

Dates non documentées
Œuvres non documentées
  • Ritratto di Domenico Cimarosa
  • Ritratto di gentiluomo (huile sur toile, 65 × 34 cm.)
  • Ritratto di Francesco Zugno (huile sur toile, Venise, collection particulière)
  • Ritratto di un magistrato.


NotesModifier

  1. (it) « Acte de décès no 1209 d'Alessandro Longhi du registre des décès de l'année 1813 de la commune de Venise », sur dl.antenati.san.beniculturali.it, (consulté le 5 août 2019) - Note. L'acte a été dressé le 9 novembre 1813 et il est mort aujourd'hui.
  2. a et b Tiziana Zennaro, « Notices biographiques », dans Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti, Paris, Éditions Place des Victoires, (ISBN 2-84459-006-3), p. 652
  3. Giovanna Nepi Sciré, La Peinture dans les Musées de Venise, Editions Place des Victoires, , 605 p. (ISBN 978-2-8099-0019-4), p. 470
  4. Contarini, Getty Image
  5. Mario Scalini, « «Figurer» l’espace et le temps », dans Antonio Paolucci, Miroir du Temps, Chefs-d’œuvre des musées de Florence, Silvana Editoriale et Musée des Beaux-Arts de Rouen, (OCLC 496465908), p. 200
  6. B. Ferracina, Rmn
  7. Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti : La Peinture à Florence, Editions Place des Victoires, (ISBN 2-84459-006-3), p. 459
  8. Chiribi, Akg
  9. Musées civiques de Venise
  10. Foscari, Alamy

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :