Ouvrir le menu principal

Akezhan Kazhegeldin

homme politique kazakh

Akezhan Kazhegeldin
Әкежан Қажыгелдин
Illustration.
Fonctions
Premier ministre du Kazakhstan

(2 ans, 11 mois et 28 jours)
Président Noursoultan Nazarbaïev
Prédécesseur Sergey Tereshchenko
Successeur Nurlan Balgimbayev
Biographie
Nom de naissance Akezhan Magschanowitsch Kazhegeldin
Date de naissance (67 ans)
Lieu de naissance Gueorguievka (RSS kazakhe)
Nationalité kazakhe

Akezhan Kazhegeldin
Premiers ministres du Kazakhstan

Akezhan Kazhegeldin (en cyrillique kazakh Әкежан Қажыгелдин), né le à Gueorguievka, est un homme d'État kazakh, Premier ministre du 12 octobre 1994 au 10 octobre 1997.

BiographieModifier

Il dirige maintenant le Parti républicain du Kazakhstan, mais vit en Occident en exil. Adam Albion de Radio Free Europe a décrit les efforts de Kazhegeldin pour démocratiser le Kazakhstan comme "provocants, conflictuels et ouvertement méprisants de l'idée" que Nursultan Nazarbaev, le président du Kazakhstan, "partagera toujours le pouvoir de son plein gré".

Le réseau pour la liberté numérique attribue au Premier ministre Kazhegeldin la création d'une "monnaie stable, d'un système bancaire et de programmes de privatisation qui ont conduit à la croissance. Il s'est efforcé d'attirer les investissements étrangers et a contribué à jeter les bases d'un marché boursier".

En 1998, il a été élu président de l'Union des industriels et des entrepreneurs du Kazakhstan.

La publication de son livre, Kazakhstan: Le droit de choisir, a entraîné une rupture politique avec le président Nazarbayev. La fracture s’est creusée lorsque la 21st Century Freedom Foundation de Kazhegeldin a parrainé des amendements à la constitution concernant des élections libres. Il a depuis été interdit de participer aux élections présidentielles parce qu'il a participé à une manifestation non autorisée, "une infraction administrative". En avril 1998, après son départ du pays, le gouvernement l’a accusé d’évasion fiscale et d’achat illégal de biens immobiliers en Belgique. Il nie les accusations et dit qu'elles étaient motivées par la politique.

Kazhegeldin a accusé le président Nazarbaev d'autoritarisme, de népotisme et d'indifférence à l'égard des violations des droits de l'homme.

Notes et référencesModifier