Ajdovščina

Ajdovščina
Blason de Ajdovščina
Héraldique
Ajdovščina
Administration
Pays Drapeau de la Slovénie Slovénie
Région Goriška
Maire Tadej Beočanin
Code postal 5270
Démographie
Population 19 704 hab. (2021)
Densité 80 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 53′ 58″ nord, 13° 54′ 31″ est
Altitude 117 m
Superficie 24 520 ha = 245,2 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Slovénie
Voir sur la carte administrative de Slovénie
City locator 14.svg
Ajdovščina

Ajdovščina (allemand : Haidenschaft, italien : Aidussina) est une petite commune située dans la vallée de la Vipava, à l'ouest de la Slovénie.

GéographieModifier

La ville est située à l'ouest de la Slovénie, à environ 25 km de la mer Adriatique. Elle est arrosée par la rivière Hubelj, affluent de rive droite de la Vipava.

Le climat est méditerranéen, avec une température minimale de -1 °C et maximale de 17 °C en hiver ; minimale de 20 °C et maximale de 39 °C en été.

HistoireModifier

L'histoire d'Aidussina/Ajdovščina remonte au IIe millénaire av. J.-C. mais la ville est surtout connue à partir de 200 av. J.-C. sous le nom de Mansio Fluvio Frigido ou Castra Ad Fluvio Frigido.

En 333, l’anonyme de Bordeaux, sur la route de Jérusalem y fit étape et il nota sur son itinéraire : Mutatio Castra.

Aidussina/Ajdovščina et ses environs étaient une région commerciale et stratégique importante, lieu de passage entre le Frioul et la Slovénie centrale ; plusieurs batailles importantes ont eu lieu dans la vallée de la Vipava, comme en 394 la bataille de la Rivière Froide. Une légende locale raconte que Théodose Ier profita de la bora, un fort vent du nord, pour désavantager les archers et les légionnaires qui exécutaient les lancements de pilum.

La rivière Hubelj (fluvio frigido des romains) divise la ville en deux grandes parties, Šturje et Aidussina/Ajdovščina. Peu avant la Première Guerre mondiale, la rivière était la frontière entre deux régions slovènes, Goriška et la Carniole.

Bien que la ville soit située à moins de 20 km de la frontière italienne, son architecture ne ressemble pas à celle d'une ville italienne. Cela est dû à la bora (bura, en slovène), vent du nord qui peut être très violent, lequel pourrait causer de nombreux dommages aux maisons traditionnelles italiennes. La population adopta donc l'architecture traditionnelle du Kras, modifiée selon ses besoins, par exemple en installant des pierres sur les toits.

Après la Deuxième Guerre mondiale, Ajdovščina devint le centre économique et culturel du nord de la vallée de la Vipava. La ville possède des industries majeures telles que des industries du textile, de construction, d'alimentation et de meubles. Aujourd’hui, la mise en valeur de Castra Ad Fluvio Frigidum et des vestiges de l’Antiquité constituent l’axe fort du développement touristique de la ville.

DémographieModifier

Entre 1999 et 2008, la population de la commune a légèrement augmenté avec une population d'un peu moins de 20 000 habitants[1],[2].

Évolution démographique[1]

1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
17 780 17 853 17 899 18 015 18 116 18 165 18 227 18 290 18 511
2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
18 600 18 822 18 850 18 938 19 016 19 024 18 892 19 007 19 061
2017 2018 2019 2020 2021
19 174 19 154 19 364 19 671 19 704

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Démographie d'Ajdovščina » (consulté le )
  2. (en) « Selected data on municipalities, Slovenia, annually », sur stat.si (consulté le ).