Agathoclès de Thrace

fils et général de Lysimaque

Agathoclès de Thrace est le fils aîné de Lysimaque, roi de Thrace (depuis 305 av. J.-C.) et de Macédoine (depuis 285), et de Nikaia, fille d'Antipater ; il a épousé Lysandra, fille de Ptolémée et d'Eurydice. Il est l'un des Épigones, les héritiers des Diadoques.

BiographieModifier

Agathoclès prend part avec son père à la campagne contre les Gètes (les Daces pour les Romains) aux frontières de la Thrace. Vers 286-285, il est envoyé contre Démétrios Poliorcète pour défendre la Lydie et la Carie. Cette campagne victorieuse lui assure une certaine popularité ; il apparaît alors comme l'héritier légitime de son père.

Mais Arsinoé, demi-sœur de Lysandra et nouvelle épouse de Lysimaque, intrigue contre lui afin d'offrir la succession à ses fils. En 282, il est exécuté sous l'ordre de Lysimaque ; ce qui entraîne des troubles en Asie Mineure et le départ de Ptolémée Kéraunos, frère de Lysandra, à la cour de Séleucos. Selon Justin, c'est Arsinoé qui a révélé à son mari que son fils est en train de comploter contre lui, tandis que Pausanias témoigne que la reine a poussé Lysimaque à tuer son fils afin d'ouvrir la voie à ses enfants pour la succession. Le géographe insinue même qu'Arsinoé est alimentée par une rancune personnelle contre Agathoclès, qui a précédemment rejeté sa tentative de séduction.

Son assassinat cause finalement la défaite de Lysimaque contre Séleucos à la bataille de Couroupédion (281). En conséquence, la dynastie de Lysimaque perd toutes ses possessions et disparaît.

Sources antiquesModifier

BibliographieModifier