Ouvrir le menu principal

Ne doit pas être confondu avec Ad nutum.

Ad libitum est une expression latine qui signifie littéralement « jusqu'à ce que (je) sois pleinement satisfait », ou mieux, « à volonté »[1], autrement dit « à satiété ». Elle est composée de la préposition ad (« à ») et du substantif libitum issu de la forme verbale libitum est (« il (m') a plu de… »)[2], indicatif parfait de libet (« il (me) plaît de… »). Elle est souvent abrégée en «ad lib».

MusiqueModifier

L'expression est utilisée et portée sur la partition, souvent sous sa forme abrégée ad lib. pour signifier à l'interprète :

  • qu'il peut répéter à volonté un passage de l'œuvre, la plupart du temps à la fin de celle-ci. C'est un procédé courant en chanson, où il achève les morceaux avec un decrescendo,
  • qu'un passage d'une œuvre peut être joué avec une certaine liberté dans le tempo (d'une façon similaire au rubato) plutôt que d'une façon métronomique stricte,
  • le caractère facultatif d'une voix ou d'un instrument[3].

CultureModifier

En habillement, l'expression Adlib désigne la mode néo-hippie apparue à Ibiza dans les années 1970, caractérisée par de longues robes en tissus imprimés aux couleurs vives et psychédéliques, par des tuniques et écharpes brodées[4].

BiologieModifier

En alimentation, l'expression désigne un mode d'alimentation libre, généralement jusqu'à satiété, sans limite, le poids de nourriture ingéré n'étant pas optimisé. Le poids «ad libitum» correspond au poids qu'un individu peut atteindre lorsqu'il se nourrit à volonté.

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Dictionnaire de la langue française Lexis, Larousse; 1972
  2. Dictionnaire Latin-Français
  3. « Ad libitum - Dictionnaire pratique et historique de la musique », sur dictionnaire.metronimo.com (consulté le 27 mars 2017)
  4. Bruno Remaury, Dictionnaire de la mode au XXe siècle, Éditions du Regard, (ISBN 2-84105-048-3), p. 19.

BibliographieModifier

  • Renzo Tozi, Dictionnaire des sentences latines et grecques, traduit de l'italien par Rebecca Lenoir, Grenoble, Jérôme Millon, 2010, 1789 p. (ISBN 978-2-84137-241-6).

Articles connexesModifier