Abbaye de Fürstenberg

Abbaye de Fürstenberg
La chapelle Sainte-Croix
La chapelle Sainte-Croix

Ordre Bénédictin
Cistercien
Fondation XIIe siècle
Fermeture 1586
Diocèse Münster
Localisation
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Région historique Archidiocèse de Cologne
Land Drapeau de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie Rhénanie-du-Nord-Westphalie
Arrondissement Wesel
Commune Xanten
Coordonnées 51° 39′ 02″ nord, 6° 28′ 19″ est
Géolocalisation sur la carte : Rhénanie-du-Nord-Westphalie
(Voir situation sur carte : Rhénanie-du-Nord-Westphalie)
Abbaye de Fürstenberg
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
(Voir situation sur carte : Allemagne)
Abbaye de Fürstenberg

L'abbaye de Fürstenberg est une ancienne abbaye bénédictine à Xanten, dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie et le diocèse de Münster.

HistoireModifier

Une fondation bénédictineModifier

Une chapelle est consacrée à Martin de Tours par l'archevêque Hildolf de Cologne à Fürstenberg (de) en 1076. En 1116, l'archevêque Frédéric de Schwarzenburg confie la chapelle à l'abbaye de Michaelsberg. Sur le conseil de Norbert de Xanten, Henri de Darnick donne le domaine à la communauté bénédictine à condition qu'elle bâtisse un monastère. Frédéric atteste cette donation en 1119. À cette époque, il y a à Fürstenberg déjà l'abbaye Sainte-Marie, une église abbatiale romane à trois nefs avec quatre tours. Cela laisse supposer la création d'un monastère double. Au début du XIIIe siècle, les hommes quittent Fürstenberg, le couvent reste.

Une abbaye cistercienneModifier

En 1259, contre la volonté des bénédictines, l'abbaye est vendue à l'ordre cistercien, dont le couvent à Horst aan de Maas a brûlé six ans plus tôt. L'archevêque Conrad de Hochstaden approuve le remplacement le , mais laisse le lieu aux bénédictins qui ne devront plus accueillir de nouveaux membres. L'archevêque[1] d'Utrecht Henri de Vianden a entre-temps permis la construction d'un nouveau couvent à Honepa, près de Deventer, à la place du couvent cistercien incendié en 1253 ; des sœurs partent pour ce couvent. En 1284, les bénédictines donnent son dernier office à Fürstenberg qui est sous la protection du prévôt de la cathédrale Saint-Victor de Xanten depuis 1265.

 
L'abbaye de Fürstenberg en 1464

En 1460, l'abbaye est fortement détruite au cours du conflit entre Jean de Clèves et l'archevêque de Cologne Thierry II de Moers (de). Elle est reconstruite en 1467. En 1499, elle est pillée par des soldats mutins de Philippe, duc de Gueldre puis complètement détruite en 1586 par les troupes espagnoles pendant la guerre de Quatre-Vingts Ans. Les cisterciennes trouvent refuge à l'abbaye Sainte-Agnès de Xanten (de), qui appartient à l'ordre fransciscain. En 1671, les cisterciennes établissent sur les ruines de l'église abbatiale la chapelle Sainte-Croix. La chapelle deviendra une propriété privée après la sécularisation en 1803.

Notes et référencesModifier

  1. Henri de Vianden a bien été évêque d'Utrecht mais aucune source n'indique qu'il ait été nommé archevêque. Note du .


Voir aussiModifier